La commune suspend les activités du café de la Treille

chargement

Vétroz Une association veut changer d'affectation l'ancien café de la Treille de Vétroz pour y créer un centre d'activités culturelles turc. L'UDC de la commune s'y est opposée en décembre. La commune demande officiellement à l'association de cesser toute activité tant que la situation n'est pas réglée.

Par S. J.
  07.08.2015, 15:05
Le café de la Treille de Vétroz est au coeur des débats. Un centre culturel ou un lieu de culte?

Elle l’avait annoncé, c’est désormais chose faite. La commune de Vétroz a officiellement demandé au centre d’activités culturelles turc de cesser toute activité dans les locaux de l’ancien café de la Treille tant que la procédure du changement d'affectation des locaux était toujours en cours. La lettre a été transmise la semaine dernière.

La procédure de changement d’affectation a donné lieu à une opposition de l’UDC communale déposée au mois de décembre dernier. Le parti veut des garanties quant à l’utilisation exacte des locaux, estimant que le lieu ne peut pas être utilisé comme un lieu de culte, vu son emplacement.

"Pas une mosquée"

Les membres de l'association acceptent la décision de la commune et n'occupent plus l'ancien café. Ils réitèrent en outre leurs propos d'il y a deux semaines. "Non, nous ne souhaitons pas créer une mosquée. Nous fournirons à la commune tout ce qui nous sera demandé", explique Nilüfer Demir, secrétaire de l'association.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RencontrePortrait de compagnie: «Jusqu’à m’y fondre» ou l’art de se couler dans les faillesPortrait de compagnie: «Jusqu’à m’y fondre» ou l’art de se couler dans les failles

Conseil généralÀ Vétroz, le choix d’une fiduciaire divise les pouvoirsÀ Vétroz, le choix d’une fiduciaire divise les pouvoirs

TEMOIGNAGE«Comme tout le monde, j’avais vu des films policiers mais je n’étais pas préparé à deux jours de prison»«Comme tout le monde, j’avais vu des films policiers mais je n’étais pas préparé à deux jours de prison»

MobilitéFuniculaire Sierre-Montana-Crans: trois variantes pour maintenir les arrêts intermédiairesFuniculaire Sierre-Montana-Crans: trois variantes pour maintenir les arrêts intermédiaires

CultureSion: Les Dilettantes créent des univers dans la vieille villeSion: Les Dilettantes créent des univers dans la vieille ville

Top