22.03.2018, 18:34

La commune de Grimisuat devra payer 18 000 francs d'indemnités à une ex-employée pour son licenciement abusif

Premium
chargement
La responsable de la structure d'accueil pour la petite enfance de Grimisuat avait été licenciée en 2013.

Justice Le Tribunal cantonal a admis l'appel de l'ancienne responsable de la structure d'accueil de la petite enfance de Grimisuat. Il lui reconnaît un licenciement abusif. La commune devra lui verser 18 000 francs d'indemnités, mais la procédure lui coûtera au total 60 000 francs.

La commune de Grimisuat est condamnée à payer 18 000 francs d'indemnités pour licenciement abusif à l'ancienne responsable de la structure d'accueil pour les petits. Cette dernière avait fait appel après avoir été déboutée par le tribunal de district. Le Tribunal cantonal lui a donné partiellement raison le 12 mars dernier.

La responsable avait été licenciée en 2013, suite à un audit...

À lire aussi...

Belle histoire du jourCoronavirus: quand 74 choristes valaisans chantent ensemble… mais en confinementCoronavirus: quand 74 choristes valaisans chantent ensemble… mais en confinement

Restez chez vousCoronavirus: la Ville de Sion garde ses zones de rencontre ouvertesCoronavirus: la Ville de Sion garde ses zones de rencontre ouvertes

PréventionCoronavirus: Crans-Montana ferme toutes ses places de jeux et zones de rencontreCoronavirus: Crans-Montana ferme toutes ses places de jeux et zones de rencontre

Bon planCoronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de LongeborgneCoronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de Longeborgne

SantéSion: la policlinique de Valère a ouvert ses portesSion: la policlinique de Valère a ouvert ses portes

Top