29.12.2011, 00:01

Investissements en hausse

Abonnés
chargement

 29.12.2011, 00:01 Investissements en hausse

Accepté à l'unanimité lundi dernier, le budget 2012 de la commune d'Ardon prévoit des investissements supérieurs aux années précédentes. La différence se chiffre presque à un million de francs: 3,12 millions pour 2012 contre 2,2 millions au budget 2011. Les explications de la présidente Lise Delaloye : " Parmi les raisons de cette hausse, on trouve les...

Accepté à l'unanimité lundi dernier, le budget 2012 de la commune d'Ardon prévoit des investissements supérieurs aux années précédentes. La différence se chiffre presque à un million de francs: 3,12 millions pour 2012 contre 2,2 millions au budget 2011. Les explications de la présidente Lise Delaloye : " Parmi les raisons de cette hausse, on trouve les travaux concernant l'adaptation des voies de circulation au trafic poids lourds en zone industrielle devisés à 1,2 million dont 520000 francs affectés au budget 2012 et 69000 francs au budget 2013." Un crédit d'engagement ainsi qu'un emprunt ont été soumis à l'assemblée primaire qui a donné son accord. D'autres travaux importants sont également prévus sur certaines routes de la zone résidentielle pour un montant total de 780 000 francs. Toujours au chapitre investissements, les travaux intercommunaux de raccordement et d'agrandissement du réservoir de Péteille, liés à l'approvisionnement en eau potable, se poursuivront en 2012 selon la cheffe de l'exécutif.

Du côté du plan quadriennal, il a fallu tenir compte des nombreux projets en cours notamment l'agrandissement du Cycle d'orientation Derborence, du Foyer de jour et des transformations du home Haut-de-Cry et de la mise en place de l'Autorité de protection de l'adulte et de l'enfant.

Au niveau des comptes de fonctionnement, l'application de la réforme de la répartition financière entre la Confédération, le canton et les communes (RPT 2) entraîne un nombre considérable de changements pour la commune d'Ardon. Le résultat net de ces transferts se solde par un excédent de charges de près de 470 000 francs. Mais Lise Delaloye préfère jouer la carte de la prudence: "Les effets précis de la RPT2 ne seront connus qu'au moment du bouclement des comptes de l'exercice 2012."

DAVID VAQUIN


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top