20.12.2019, 12:00

Ils ont foiré, mais ça a fini par marcher. Trois Valaisans racontent

Premium
chargement
Les mésaventures professionnelles des trois entrepreneurs ont été vecteurs d'apprentissage.

FuckUp Night Pour la première fois, Sierre a accueilli une «soirée de l’échec». Le concept? Partager ses fiascos professionnels dans une ambiance bon enfant. Et ainsi mieux comprendre les clés de la réussite. On vous raconte.

Parce que les «success story» (qu’on enjolive parfois), ne seraient rien sans toutes les histoires d’échec qui se cachent derrière, le Stamm de Sierre a accueilli, mercredi 11 décembre, sa première «FuckUp Night» ou «nuit de l’échec». Une soirée décomplexée placée sous le signe de l’humour, qui, en plus de faire (sou)rire, veut communiquer les clés del’entrepreneuriat. Le tout,...

À lire aussi...

Une FuckUp Night en ValaisUne FuckUp Night en Valais

Une FuckUp Night en Valais

La culture de l’échec utilisée pour doper l’esprit d’entreprise. Une manifestation originale et gratuite est organisée...

  16.02.2017 00:01
Premium

InnovantA Sierre, un camp d’été veut communiquer l’esprit d’entreprendre aux jeunes fillesA Sierre, un camp d’été veut communiquer l’esprit d’entreprendre aux jeunes filles

interviewInterview de Johann Roduit, cofondateur des TEDx MartignyInterview de Johann Roduit, cofondateur des TEDx Martigny

Top