17.01.2016, 14:45

Lens se réunit pour se souvenir de Georgie Lamon

chargement
1/15  

recueillement Le Musée du Grand Lens a ouvert ses portes dimanche en fin d'après-midi pour que les amis de Georgie Lamon puissent se réunir et évoquer sa mémoire. Séquence émotion.

Ils sont venus en nombre les amis de Georgie Lamon dimanche en fin d'après-midi, dans le musée dont il présidait les destinées, celui du Grand Lens.

Le moment se veut simple. Des rires. Des larmes. Du vin chaud. De l'émotion.

"Je ne suis pas d'ici. Il m'a fait aimer Lens. Il aimait le village et les gens", témoigne une voisine. Sur la table, au milieu de la pièce, le dernier livre, les dernières vidéos signées Georgie Lamon. Des oeuvres consacrées à son village.

Les visiteurs se racontent comment ils ont appris la terrible nouvelle, leur incrédulité, leur douleur. Le directeur de la Fondation Pierre Arnaud, Christophe Flubacher se laisse prendre par l'émotion. "Qui aurait pu penser que ce petit village soit associé dans la douleur à l'histoire du monde."

Sur le livre d’or, ces mots qui sonnent comme un épitaphe: "Georgie, tu étais la bonté même."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BiographieOuagadougou: Georgie Lamon, une vie au service des autresOuagadougou: Georgie Lamon, une vie au service des autres

TerrorismeBurkina Faso: deux Valaisans tués à Ouagadougou après avoir inauguré une cantine scolaireBurkina Faso: deux Valaisans tués à Ouagadougou après avoir inauguré une cantine scolaire

Top