08.01.2019, 19:42

Hérens Tourisme: à condition que... le commentaire de Noémie Fournier

chargement
Hérens Tourisme: à condition que, le commentaire de Noémie Fournier.
Commentaire

Hors de la vallée, lire que la convention qui unissait les cinq communes hérensardes a été dénoncée par manque de points communs ne peut que faire sourire. C’est pourtant vrai, le domaine skiable des 4 Vallées partage peu de similitudes avec l’univers des randonnées estivales de moyenne montagne. Pourtant, et les experts le confirmeront, la diversité de l’offre est un atout indéniable pour un tourisme qui se veut quatre saisons. Percevoir la différence comme une faiblesse ou une force est une question d’interprétation. Et qui dit interprétation dit choix. On choisit l’esprit de clocher ou l’esprit d’ouverture.

Hérens Tourisme était trop ambitieux? Peut-être. Mais le val d’Hérens reste un nom. Ne manque qu’à devenir une destination. Si la fin d’Hérens Tourisme est par beaucoup décrite comme un pas en arrière, notons que les pas de retrait sont parfois là pour mieux rebondir. A condition que ce saut soit une volonté, ce qui n’est aujourd’hui pas le cas de l’ensemble des politiques de la vallée. 

A lire aussi : La fonte d'Hérens Tourisme désole les acteurs touristiques


Top