29.03.2018, 05:30

Harcèlement de rue: Sion est la première ville valaisanne à s'attaquer au phénomène

Premium
chargement
Les cosignataires du postulat ont affirmé se sentir proches du mouvement #metoo.

Sécurité La Ville va lancer une étude pour mesurer l’ampleur du phénomène de harcèlement de rue. Un premier pas dans la bonne direction pour les actrices concernées.

«En été, ça doit être une fois par semaine au moins. Ça consiste en des sifflements, des interpellations ou des remarques. C’est insidieux, car on se remet en question, alors qu’on n’a rien fait à part être des femmes», explique Manon*, 26 ans. Certaines jeunes Sédunoises ont vécu des expériences encore plus traumatisantes. «Je me suis fait suivre en...

À lire aussi...

Communales 2020A Crans-Montana, le PLR mise sur anciens et deux nouveauxA Crans-Montana, le PLR mise sur anciens et deux nouveaux

InéditMusique: swing gagnant pour les Crans-Montana ClassicsMusique: swing gagnant pour les Crans-Montana Classics

Une commune, une histoireUne commune, une histoire: à Chamoson, des canons narguaient les adversaires politiquesUne commune, une histoire: à Chamoson, des canons narguaient les adversaires politiques

FestivalCrans-Montana: le cirque de l’alpage au chapiteauCrans-Montana: le cirque de l’alpage au chapiteau

EnvironnementWWF et Pro Natura opposés au nouveau camping de FingesWWF et Pro Natura opposés au nouveau camping de Finges

Oppositions au camping de Finges

Les organisations de protection de la nature dénoncent le projet de réhabilitation du camping de Finges, actuellement...

  07.08.2020 14:29

Top