31.01.2018, 21:48

Fondation Pierre Arnaud: Daniel Salzmann paie le prix de ses élans

Premium
chargement
Jean-François Albelda, responsable de la rubrique Culture du Nouvelliste

Commentaire Si l'impétuosité du mécène lui a permis de faire de bonnes affaires, elle a également pesé sur plusieurs de ses projets, dont une fondation surdimensionnée pour sa région d'implantation.

Dans un portrait consacré par «Le Nouvelliste» au mécène Daniel Salzmann en avril 2017, à la suite d’une première annonce de cessation d’activité pour la Fondation Pierre Arnaud, l’homme était décrit par ses proches comme une personne ne supportant pas l’échec, impulsive, capable de décisions instinctives et rapides, et aussi d’élans sincères et passionnés pour mener à bien les...

À lire aussi...

Brass bandsFrédéric Théodoloz conduit ses 13 étoiles à la force du cœurFrédéric Théodoloz conduit ses 13 étoiles à la force du cœur

InnovantCes sociétés made in Valais qui innoventCes sociétés made in Valais qui innovent

ManifestationsLa prochaine entrée dans le temps de l’avent sonne l’heure des premiers marchés de Noël en ValaisLa prochaine entrée dans le temps de l’avent sonne l’heure des premiers marchés de Noël en Valais

TourismeLa capacité hôtelière de Sierre va doublerLa capacité hôtelière de Sierre va doubler

TourismeMégacomplexe ou tourisme doux, Aminona croit à son avenirMégacomplexe ou tourisme doux, Aminona croit à son avenir

Aminona veut croire en son avenir

Alors qu’un important projet immobilier vient d’être enterré par le Tribunal fédéral, la question de l’avenir d’Aminona...

  22.11.2019 05:30
Premium

Top