Deux navettes autonomes circulent à Uvrier

chargement

Mobilité L’expérience menée avec des véhicules autonomes se poursuit à Sion, mais dans un quartier périphérique cette fois. Ils roulent désormais à la demande.

 15.04.2021, 05:30
Les navettes autonomes ont quitté les rues de Sion pour être testées à Uvrier.

Depuis lundi, deux navettes autonomes circulent dans le quartier d’Uvrier, avec un prolongement jusqu’à la gare de Saint-Léonard. Ce projet pilote est prévu pour une durée minimale de six mois.

Les deux véhicules pourront être utilisés gratuitement, sur réservation, du lundi au vendredi de 7 à 10 heures et de 13 à 18 heures. Il n’y a donc pas de service le week-end. Seuls quatre passagers peuvent y prendre place actuellement, en raison des restrictions liées au Covid.

Pour répondre aux attentes des usagers dans leur nouveau quartier, les navettes SmartShuttles ne roulent pas selon un horaire et un parcours préétablis comme le font les cars postaux par exemple, elles effectuent des parcours à la demande. Pour l’utilisateur, cela signifie qu’il faut réserver un parcours, via une application dédiée ou par téléphone, et définir un horaire. Même si les SmartShuttles peuvent se déplacer seules, un conducteur se trouve à bord pour des raisons de sécurité.

Les mêmes navettes que celles qui ont roulé à Sion

Ces navettes, baptisées «Valère» et «Tourbillon», ne sont pas des inconnues sur la commune de Sion, puisqu’elles ont déjà roulé dans les rues de la capitale où elles ont transporté 54 000 personnes depuis le début de l’expérience en 2016, réalisant au passage plusieurs premières mondiales pour des véhicules autonomes. Ce projet a été interrompu au printemps 2020 par l’arrivée de la pandémie. Il reprend donc ses droits une année plus tard à Uvrier.

Si les navettes se retrouvent désormais en périphérie, ce n’est pas par hasard. «L’objectif est d’analyser l’intérêt d’un véhicule autonome dans un quartier à faible densité», explique la Ville de Sion dans un communiqué. L’expérience s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche européen, qui finance une partie de l’opération.

L’arrivée des deux véhicules permet aussi de compenser la disparition de la ligne de bus Sion-Uvrier en décembre dernier.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MobilitéUvrier: une navette autonome à la demandeUvrier: une navette autonome à la demande

transportsSion: nous avons testé le bus navette autonome, sans chauffeurSion: nous avons testé le bus navette autonome, sans chauffeur

MobilitéSion: premier jour en pleine circulation pour les navettes autonomesSion: premier jour en pleine circulation pour les navettes autonomes

SIONPremière mondiale pour  les navettes autonomesPremière mondiale pour  les navettes autonomes

Top