02.12.2017, 00:01

Des vacanciers à la place des comtes d’Anniviers

Abonnés
chargement
La chambre à coucher familiale du château. Deux autres chambres pour des enfants se situent sur le même palier.

 02.12.2017, 00:01 Des vacanciers à la place des comtes d’Anniviers

Par david.vaquin@lenouvelliste.ch

RÉCHY Grâce à une fondation, le château va être mis en location pour les touristes. Les premiers sont attendus en ce mois de décembre.

Vivre la vie de château! C’est ce que propose la fondation Vacances au cœur du patrimoine. «Notre but est de préserver la valeur de la substance construite. Les maisons soigneusement restaurées sont louées comme logements de vacances à des prix raisonnables. Ces maisons retrouvent donc une utilité publique», explique Nancy Wolf, responsable marketing de la fondation.

Une trentaine de...

Vivre la vie de château! C’est ce que propose la fondation Vacances au cœur du patrimoine. «Notre but est de préserver la valeur de la substance construite. Les maisons soigneusement restaurées sont louées comme logements de vacances à des prix raisonnables. Ces maisons retrouvent donc une utilité publique», explique Nancy Wolf, responsable marketing de la fondation.

Une trentaine de bâtisses réparties un peu partout en Suisse figurent actuellement dans le catalogue de la fondation. Le Valais romand a tout récemment fait son entrée dans la sélection.

Une première pour le Valais romand

C’est au château de Réchy (voir encadré) que revient cet honneur. «Nous sommes vraiment satisfaits d’avoir été choisis. C’est un moyen idéal de mettre la bâtisse en valeur», se réjouit Marie-Françoise Perruchoud, présidente de l’association des Amis du château de Réchy. Association qui a présenté son dossier à la fondation après le départ d’Arts pluriels, ancien locataire des locaux jusqu’en 2016. «Nous saisissons les occasions qui se présentent. A chaque fois, les bâtisses sont évaluées», relève Regula Murbach, responsable des locations et de l’administration de la fondation Vacances au cœur du patrimoine.

«Ils sont venus visiter les lieux avant de faire leur choix et ils ont des exigences assez précises pour la suite, comme le choix de l’ameublement ou la couleur de la literie», note Marie-Françoise Perruchoud.

Un plus pour le tourisme

Selon elle, en plus du caractère et de la qualité architecturale du bien, la localisation au pied du vallon de Réchy et proche des stations de Vercorin et de Crans-Montana a été un atout. «Oui, mais les objets qui nous intéressent dans des régions touristiques sont rarement au cœur d’une station ou d’une ville», complète Regula Murbach. Du côté de la commune, le président Alain Perruchoud est satisfait de cette nouvelle affectation. «Ce changement est bénéfique pour tous. Il diversifie notre offre touristique et propose une chance en plaine.»

Concrètement, le château verra débarquer ses premiers vacanciers en décembre déjà. 80% du montant de la location reviendront aux Amis du château et la fondation conservera le solde. «Nous nous laissons une à deux années de test pour voir comment les choses évoluent. Il y a encore toute la partie supérieure de la maison qui pourrait être exploitée moyennant des travaux. Nous verrons la suite à donner», indique Marie-Françoise Perruchoud juste avant d’ajouter: «Avec notre démarche, nous espérons donner des idées à d’autres propriétaires de bâtisses historiques dans la région.»

Un peu d’histoire

«La bâtisse doit peut-être sa qualification de château à ses dimensions exceptionnelles par rapport aux autres maisons du vieux village», note Marie-Françoise Perruchoud. Des doutes planent aussi sur les occupants de la maison bâtie au XVIe siècle. «Il est fait mention des comtes d’Anniviers. Il se pourrait que le château leur ait servi de résidence secondaire de plaine.» Une chose est sûre, en 2001, la commune envisage de raser la vieille maison. Une association se constitue pour sauver et restaurer la bâtisse malgré son état de délabrement avancé: 1,4 million et neuf ans de travaux seront nécessaires. DV


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top