28.11.2016, 11:37

Des éléments du dossier concernant la mort d'un bébé à l'hôpital de Sion introuvables

chargement
Des éléments cruciaux du dossier ont disparu, notamment le placenta et plusieurs échographies du bébé. (Illustration)

Drame En juin dernier, une femme enceinte de 30 semaines a perdu son bébé. Une instruction pénale est ouverte sur cette erreur médicale depuis cet été mais certaines pièces du dossier restent introuvables, révèle la RTS dimanche soir.

Une femme attendant son troisième enfant a perdu son bébé à l'hôpital de Sion en juin dernier. Selon les informations de la RTS, le médecin de garde a choisi de ne pas se déplacer au chevet de sa patiente enceinte de 30 semaines après une erreur de diagnostic. Cette dernière a finalement perdu son enfant par décollement placentaire. Selon l'émission "Mise au point" qui a rendu l'affaire publique dimanche soir, l'erreur médicale n'est qu'un volet de l'affaire, puisque plusieurs éléments cruciaux du dossier sont introuvables.

Le placenta et des échographies introuvables

En effet, le placenta et plusieurs échographies du bébé se sont mystérieusement envolés sans que le personnel médical ne puisse expliquer ce qu'il est advenu de ces éléments. Autre fait inhabituel selon la RTS, le drame n'a été annoncé qu'une semaine plus tard au procureur alors que les directives du médecin cantonal prévoient que le Ministère public soit immédiatement avisé en cas de doute sur l'origine du décès.

Les résultats de l'instruction pénale, ouverte depuis cet été, ne seront probablement pas connus avant le second trimestre 2017. Reste à voir si en l'absence de ces pièces du dossier, l'enquête pourra répondre aux interrogations de la famille endeuillée.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top