26.09.2018, 17:01

Dans la lunette de: Raymond Georges, fidèle au poste depuis 42 ans

Premium
chargement
Georges Raymond pose dans son petit coin de paradis.

Série 2/3 Il le reconnaît lui-même: il faut être un peu follo pour rester à l’affût d’un cerf durant de longues heures. Pourtant, Raymond Georges ne raterait ces deux semaines de chasse pour rien au monde.


Une série de trois portraits de chasseurs à découvrir jusqu'à jeudi

Alors que le mode de vie végane fait de plus en plus d’adeptes, nombreux sont les femmes et les hommes à mettre leur vie sur pause pour partir chasser. «Le Nouvelliste» a collé aux basques de trois d’entre eux et vous propose de découvrir leur portrait...

À lire aussi...

GibierLa chasse est ouverte en ValaisLa chasse est ouverte en Valais

Valais: plus de cerfs, moins de chamois chassésValais: plus de cerfs, moins de chamois chassés

Top