07.10.2019, 12:00

Crans-Montana: un employé de Radovan Vitek devant le juge pour menaces

Premium
chargement
Le Continental revêt un caractère symbolique. Il fait face à la parcelle où Radovan Vitek projette un hôtel à 200 millions de francs.

Justice Alors que la Régie du Rhône, propriété de Radovan Vitek, perdait la gestion d’une importante copropriété, le représentant du milliardaire aurait menacé et agressé le repreneur. Il a été condamné par le Ministère public et a fait recours.

En avril dernier, l’assemblée générale du Continental, l’un des plus grands bâtiments de Crans-Montana, choisissait de quitter la Régie du Rhône. Devenue depuis One Crans-Montana, cette agence venait d’être achetée par Radovan Vitek, propriétaire des remontées mécaniques de Crans-MontanaAminona (CMA). La PPE décidait de confier la gestion à David Crettol, un ancien actionnaire de CMA. En fin de...

À lire aussi...

ImmobilierCrans-Montana: violente querelle autour de la Régie du RhôneCrans-Montana: violente querelle autour de la Régie du Rhône

MILLIONSRadovan Vitek: le foot italien après le ski en Valais?Radovan Vitek: le foot italien après le ski en Valais?

Top