Crans-Montana met ses hôtels sous cloche pour les préserver

chargement

Tourisme Les trois communes du Haut-Plateau placent tous leurs hôtels en zone réservée afin d’éviter des transformations en résidences secondaires. Elles se laissent six mois pour définir, avec les hôteliers, des mesures de soutien à la branche.

 02.04.2021, 08:00
Premium
Avant de développer de nouveaux lits hôteliers, le Haut-Plateau veut préserver les 2500 existants.

Au fil des décennies, Crans-Montana a perdu de sa splendeur. Pour plusieurs raisons, elle n’est plus tout à fait la destination qui attirait les stars des années 70 ou 80. La diminution du nombre d’hôtels a eu des conséquences. Des 5500 lits en 1985, il n’en reste que 2500. Les autres ont été transformés en appartements, qui constituent aujourd’hui...

À lire aussi...

HôtellerieSix Senses and... Crans-MontanaSix Senses and... Crans-Montana

TourismeLa bourgeoisie de Chermignon a validé le projet hôtelier à 200 millions de Radovan VitekLa bourgeoisie de Chermignon a validé le projet hôtelier à 200 millions de Radovan Vitek

Top