15.04.2018, 20:00

Crans-Montana: le Caprices Festival a fêté 15 ans avec le sourire

chargement
La scène diurne du Caprices, MDRNTY, fêtait ses 10 ans cette année.

musique La 15e édition du Caprices Festival affiche un bilan positif, avec une fréquentation constante et un enthousiasme pour le nouvel emplacement de l'événement 100% électro.

Le Caprices Festival et MDRNTY ont dignement fêté leurs 15 et 10 ans cette semaine à Crans-Montana. Après quatre jours d’électro, le monstre Sven Väth a clos dimanche l’édition anniversaire de l’événement dans la tente de MDRNTY perchée à 2220m de haut.

L’organisation parle d’un bilan sans nuage et mentionne une fréquentation constante par rapport aux éditions précédentes, sans donner de nombre total de festivaliers. L’an dernier, Caprices avait attiré 29 000 fans d’électro.

>>A lire aussi: Journal de bord d'une clubbeuse au Caprices Festival

Pas d'incident et la crème de l'électro

Le nouvel emplacement du festival, sur le parking de Cry d’Er et sur sa terrasse, a suscité l’enthousiasme du public. Aucun incident organisationnel n’a été signalé; sécurité, infirmerie et technique ont connu des jours plutôt calmes, relève le Caprices.

Du côté artistique, le festival a proposé une line up de haut vol avec de tous grands noms de l’électro. Paul Kalkbrenner, Adam Beyer, Ben Klock, Ricardo Villalobos, Paul Ritch, Âme, Matador, Sonja Moonear, Dubfire et Monika Kruse ont notamment fait rugir les haut-parleurs du Moon et de MDRNTY. 

>>A lire aussi: L’électro pour les nuls: petite leçon avec le boss du Caprices Festival


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

musiqueJournal de bord d'une clubbeuse au Caprices FestivalJournal de bord d'une clubbeuse au Caprices Festival

musiqueAcoustique ou électro: faut-il choisir un camp? Le face-à-face de la rédactionAcoustique ou électro: faut-il choisir un camp? Le face-à-face de la rédaction

musiqueL’électro pour les nuls: petite leçon avec le boss du Caprices FestivalL’électro pour les nuls: petite leçon avec le boss du Caprices Festival

Top