Crans-Montana, la fronde de certains hôteliers forcés de rester hôteliers

chargement

Tourisme Les trois communes du Haut-Plateau ont placé leurs hôtels en zone réservée afin d’éviter qu’ils se transforment en résidences secondaires. Si l’association des hôteliers fera recours, ses membres ne sont pas unanimes. Pour la destination et pour le tourisme valaisan, c’est un débat existentiel.

 08.04.2021, 20:00
Lecture: 5min
Premium
Le patron de l'hôtel Royal, Corrado Fattore, et le propriétaire de l'Ad'Eldorado, Didier Bonvin, feront opposition à la décision des communes du Haut-Plateau.

Son projet vient de tomber à l’eau. Gérant de l’hôtel Royal, Corrado Fattore planifiait depuis plus d’une année la transformation de son établissement. La moitié devait devenir des résidences secondaires. Mais Lens, Icogne et Crans-Montana ont décidé de mettre tous les hôtels de la destination sous cloche pour cinq ans. Les hôtels de la station doivent conserver cette activité....

À lire aussi...

TourismeCrans-Montana met ses hôtels sous cloche pour les préserverCrans-Montana met ses hôtels sous cloche pour les préserver

EconomieLa fin du tourisme de construction en ValaisLa fin du tourisme de construction en Valais

La fin du tourisme de construction

Pour le chef du service de l’économie, du tourisme et de l’innovation, la fin du tourisme basé la construction est une...

  30.11.2019 18:00
Premium

Top