24.01.2019, 18:49

Crans-Montana fixe une limite à la Lex Weber

Premium
chargement
Quatre chalets et un petit immeuble se construiront dans ce quartier de Chermignon.

Constructions En démontrant clairement ses besoins en résidences principales, Crans-Montana a obtenu plusieurs victoires dans le cadre de la lex Weber. Le Tribunal fédéral a notamment débouté Helvetia Nostra.

«Il faut des règlements, mais on doit aussi tenir compte de l’humain.» Nicole Hamel-Rey et sa famille pourront construire deux chalets sur un terrain qui leur appartient depuis plusieurs générations. Après deux ans de procédures, le Tribunal fédéral a validé le permis de construire. Deux autres arrêts parus mercredi vont dans le même sens. Tous concernent Crans-Montana. Pour...

À lire aussi...

Résidences secondairesLe Tribunal fédéral serre la vis de la Lex WeberLe Tribunal fédéral serre la vis de la Lex Weber

Top