24.05.2019, 05:30

Crans-Montana: autogoal dans un dossier sans fin

Premium
chargement
Les présidents des trois communes présentent à nouveau un front désunis face à Philippe Magistretti et Radovan Viteki.

Analyse CMA vient de vivre un énième rebondissement, avec les deux principaux élus PDC du Haut-Plateau qui demandent au bras droit de Radovan Vitek, propriétaire des remontées mécaniques, de quitter ses fonctions. Décryptage d’un épisode rocambolesque.

Lundi, le président de Lens, David Bagnoud, et le représentant des communes à CMA, Laurent Bagnoud, ont affirmé avoir suggéré à Philippe Magistretti – bras droit de l’actionnaire majoritaire Radovan Vitkek – de quitter ses fonctions dirigeantes au sein de CMA. «Ils ont dû parler à un sosie, cette rencontre n’a pas eu lieu», a répondu l’intéressé. Avec cette phrase, il traite les...

À lire aussi...

AnalyseFermeture du domaine de Crans-Montana: comment en est-on arrivé à cet ultimatum?Fermeture du domaine de Crans-Montana: comment en est-on arrivé à cet ultimatum?

Remontées mécaniquesMagic Pass: les menaces de CMA choquentMagic Pass: les menaces de CMA choquent

Top