19.11.2019, 12:00

Chalais: le théâtre Kabaret est prêt à rouvrir ses portes

chargement
Président de la société Edelweiss Loisirs de Chalais, Camil Amos pose dans la nouvelle salle de spectacle du Kabaret.

Remise à neuf Après 14 mois de travaux menés principalement par des bénévoles, la société Edelweiss Loisirs de Chalais s’apprête à retrouver les planches du théâtre Kabaret. Elle y joue la pièce «La Puce à l’Oreille» du 29 novembre au 22 décembre.

La régie est en place, les sièges, spots lumineux et autres accessoires scéniques également. Après 14 mois de travaux de rénovation, le théâtre Kabaret de Chalais est prêt à rouvrir ses portes. Propriétaire des lieux depuis 1967, la société Edelweiss Loisirs y présente via sa troupe théâtrale la pièce «La Puce à l’Oreille» de Feydeau, du 29 novembre au 22 décembre. «Le chantier s’est terminé dans les délais que nous nous étions fixés. Hormis certains travaux nécessitant les services d’entreprises spécialisées, nous avons pu compter sur l’aide de 115 bénévoles de notre société et du village pour remettre ce théâtre entièrement à neuf», souffle Camil Amos, président d’Edelweiss Loisirs et architecte du projet. 

 

 

Des infrastructures quasi-professionnelles

La bâtisse située à l’entrée du village date du début du XXe siècle. Si son enveloppe extérieure n’a subi aucune modification, il aura fallu quelque 7200 heures de bénévolat pour transformer intégralement ses aménagements intérieurs. Construit sur deux étages, le Kabaret propose aujourd’hui une nouvelle salle de spectacle de 115 places, un foyer et un bar, des loges ou encore un espace VIP. De quoi offrir à ses usagers des équipements quasi-professionnels. «A l’échelon amateur, il n’est pas courant de trouver des infrastructures aussi complètes dans le district. C’est pourquoi nous souhaitons aussi mettre ce théâtre à disposition d’autres associations de la région», indique Camil Amos. 

A lire aussi : Chalais: des bénévoles rénovent le théâtre Kabaret de fond en comble

Le coût de cette rénovation est estimé à 460 000 francs. Outre ses fonds propres et un emprunt bancaire, Edelweiss Loisirs est parvenue à récolter 56 000 francs dans le cadre d’un crowdfunding réalisé en début d’année. Elle a par ailleurs utilisé différents matériaux de récupération pour redonner une nouvelle vie à son théâtre. Les sièges sont par exemple ceux qui garnissaient autrefois l’aula du Collège des Creusets de Sion

 

La nouvelle salle de spectacle du Kabaret comporte 115 places assises. ©Le Nouvelliste

Une coproduction pour 2020

En vue des représentations qui s’approchent, la troupe a entamé les répétitions dans son nouvel écrin il y a quelques semaines. Son comité planche d’ores et déjà sur un nouveau projet artistique pour l’année 2020. «Des discussions ont été entamées afin de coproduire une œuvre en partenariat avec le chœur la Chanson de Vercorin», glisse Camil Amos. 

En savoir plus : Le site du théâtre Kabaret de Chalais


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TerritoireChalais: la commune rebaptise les rues du village de BrieyChalais: la commune rebaptise les rues du village de Briey

Mon village«Ce que j’aime à Chalais, c’est…»«Ce que j’aime à Chalais, c’est…»

Top