Caroline Frey se passionne pour les cépages autochtones du Valais

chargement

Viniculture Après avoir cédé aux charmes de la petite arvine, Caroline Frey, l'œnologue qui dirige trois prestigieux domaines viticoles en France, est prête à craquer pour le cornalin.

 11.02.2018, 16:00
Lecture: 5min
Premium
1/2  

«J’adore le grain du cornalin. Ce vin a un type particulier, beaucoup de race…» En dégustation verticale chez Denis Mercier, Caroline Frey s’enthousiasme pour notre «rouge du pays». Un compliment qui va droit au cœur au vigneron sierrois et à son ami Didier Joris qui a emmené l’œnologue française chez celui qu’il considère comme l’une des meilleures références de ce cépage....

À lire aussi...

VinicultureCombien coûte vraiment une bouteille de fendant selon Didier Joris ?Combien coûte vraiment une bouteille de fendant selon Didier Joris ?

Top