11.02.2018, 16:00

Caroline Frey se passionne pour les cépages autochtones du Valais

Premium
chargement
1/2  

Viniculture Après avoir cédé aux charmes de la petite arvine, Caroline Frey, l'œnologue qui dirige trois prestigieux domaines viticoles en France, est prête à craquer pour le cornalin.

«J’adore le grain du cornalin. Ce vin a un type particulier, beaucoup de race…» En dégustation verticale chez Denis Mercier, Caroline Frey s’enthousiasme pour notre «rouge du pays». Un compliment qui va droit au cœur au vigneron sierrois et à son ami Didier Joris qui a emmené l’œnologue française chez celui qu’il considère comme l’une des meilleures références de ce cépage....

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

VinicultureCombien coûte vraiment une bouteille de fendant selon Didier Joris ?Combien coûte vraiment une bouteille de fendant selon Didier Joris ?

Top