19.02.2020, 05:30

Carnaval de Sion: critiquées, les taxes pour les bistrotiers ont été ajustées

Premium
chargement
En 2019, il n'y avait pas de bar extérieur sur la rue du Grand-Pont.

Compromis Les restaurateurs sédunois doivent toujours s’acquitter d’une taxe pour tenir un bar à l’extérieur de leur établissement. Mais comme promis en 2019, des ajustements ont été apportés.

La douloureuse avait fait mal. Introduite l’an dernier, la taxe de 1800 francs imposée aux restaurateurs exploitant un bar extérieur pendant le carnaval provoquait la colère de plusieurs tenanciers. Ces contributions devaient, en partie, éponger les pertes de la manifestation. En contrepartie, autorisation mise à part, ce montant comprenait des concerts de guggens et une publicité dans le journal de carnaval.

Face aux critiques, le président du comité...

À lire aussi...

11 du 11Le carnaval de Sion lève le voile et… la robeLe carnaval de Sion lève le voile et… la robe

Top