07.02.2020, 20:00
Lecture: 6min

Au creux de l’hiver, le Valais se transforme en destination low-cost pour les étudiants étrangers

Premium
chargement
Cette semaine à Veysonnaz, 600 jeunes Belges, pour la plupart étudiants, participaient à l'un de ces camps de neige à petit prix. Au cœur du concept: la fête.

Reportage L’accident d’un jeune Belge, tombé d’un immeuble en début de semaine, a mis en lumière un concept de vacances méconnu et pourtant très prisé des jeunes touristes. Notre reportage.

Le drame du jeune homme tombé d’un immeuble lundi à Veysonnaz, et membre d’un voyage organisé par le tour-opérateur Hoogtestage, a mis en lumière des camps de neige prisés des touristes mais méconnus dans la région.

En Valais, des centaines de jeunes débarquent à Nendaz, Veysonnaz et Thyon durant le creux de janvier. Ils sont Belges ou Français et animent les stations durant cinq semaines. Certains disent même qu’ils leur donnent...

À lire aussi...

TourismeUn départ canon pour les remontées mécaniques valaisannesUn départ canon pour les remontées mécaniques valaisannes

SkiMagic Pass: les stations d’altitude paient pour les autresMagic Pass: les stations d’altitude paient pour les autres

Remontées mécaniquesNendaz/Veysonnaz: 25 millions pour garantir les liaisons entre les 4 ValléesNendaz/Veysonnaz: 25 millions pour garantir les liaisons entre les 4 Vallées

Top