30.12.2011, 00:01

20 millions pour la neige de Thyon

Abonnés
chargement

 30.12.2011, 00:01 20 millions pour la neige de Thyon

Par SONIA BELLEMARE

VEX Le plan d'aménagement détaillé du domaine skiable de Thyon, demandé par le canton, a été homologué.

INFO SONIA PITOT

Le canton l'a demandé, Télé-Thyon et la commune de Vex l'ont fait. Le plan d'aménagement détaillé du domaine skiable de Thyon est sous toit, et même dûment homologué par la récente assemblée primaire.

Ce plan, qui détaille les projets de la station pour les quinze ans à venir, est ambitieux. Quelques20 millions de francs seront...

INFO SONIA PITOT

Le canton l'a demandé, Télé-Thyon et la commune de Vex l'ont fait. Le plan d'aménagement détaillé du domaine skiable de Thyon est sous toit, et même dûment homologué par la récente assemblée primaire.

Ce plan, qui détaille les projets de la station pour les quinze ans à venir, est ambitieux. Quelques20 millions de francs seront investis.

"La vocation initiale du site est l'agriculture. C'est pourquoi le consortage de l'alpage a été l'un de nos interlocuteurs dans la préparation du plan" , explique Danny Defago, président de Vex. "Sur l'alpage, il y avait des sources, mais il y avait trop de contraintes pour les exploiter. On a préféré y renoncer. L'alpage a très bien compris que le domaine skiable est une activité économique importante et ses responsables ne nous ont en rien freinés" , ajoute-t-il. "Nous avons eu un excellent dialogue avec Pro Natura et tous les partenaires" .

Compensations nature

Les partenaires sont arrivés à un accord en ce qui concerne les compensations nature. Les responsables du domaine skiable ne ménageront pas leurs efforts pour créer des étangs, et renouveler des arbres de la zone pâturage boisé, essentiellement des mélèzes.

Les installations, ces quinze prochaines années, verront un grand chambardement. Dans sa planification du renouvellement du parc de ses remontées mécaniques, Télé-Thyon prévoit de passer de 11 à 7 installations, privilégiant les télésièges par rapport aux téléskis.

"L'un des grands avantages des télésièges, par rapport aux téléskis, c'est que dans le premier cas, les skieurs montant ne croiseront plus les pistes. En outre, en enlevant les téléskis, nous rendons du terrain à la nature grâce à un plus petit impact au sol" , détaille Laurent Vaucher, directeur de Télé-Thyon. Ces modifications augmenteront de 10% la capacité de transports, allant jusqu'à 11 000 personnes par heure. "Cela ne vaut pas la peine d'aller plus haut. Nous n'aurions pas la capacité d'absorber plus de monde" , selon Laurent Vaucher. Actuellement, ce sont entre 8000 et 10 000 clients qui peuvent skier en instantané à Thyon. Hier après-midi, Laurent Vaucher estimait à 8000 les skieurs sur ses pistes, y compris ceux venant des connections avec les partenaires Veysonnaz, Nendaz et Verbier.

Autre problème résolu par les nouvelles constructions, la circulation des piétons sur les quatre paliers qui forment la station de Thyon/Les Collons. "Nous allons construire des escalators ou des ascenseurs inclinés, sortes de minifuniculaires" , explique le directeur. Actuellement, pour passer d'un palier à l'autre, il n'y a pas beaucoup de choix: il faut prendre le bus ou y aller en voiture car les accès piétons sont difficiles. Mais lorsque cette installation sera construite - ce qui constituera une première en Valais - elle fonctionnera 24 heures sur 24, amenant les touristes de 1600 à 2000 mètres d'altitude.

Les coûts

Première étape de ce grand chantier, le renouvellement de l'installation des Masses avec arrivée au plat de la Muraz, pour un montant de 8 millions de francs. Cette étape sera réalisée en 2013. Quatre ans plus tard, Télé-Thyon s'attellera au remplacement des téléskis du Theytaz 1 et de la Matze par un télésiège empruntant le tracé du téléski de la Matze. Coût: 6 millions. Bien plus loin, en 2020, construction d'un télésiège six places sur la ligne de Trabanta avec départ depuis la Joc et suppression du téléski de la Joc. On prévoit 10 millions au budget.

"Dans le futur, nous allons créer encore trois installations lourdes, une étant déjà réalisée. Nous avons prévu de les échelonner tous les cinq ans, pour lisser les investissements selon notre business plan" , explique le directeur de Télé-Thyon.

Quant à l'escalator (ou à l'ascenseur incliné, cela n'est pas déterminé pour le moment), il coûtera 4 millions mais n'a pas encore trouvé sa place dans le calendrier. "Nous ne savons pas encore s'il sera considéré d'intérêt public et si la commune va participer financièrement, et à quelle hauteur" .

Les propriétaires de Télé-Thyon sont pour 30% les communes de Vex, Hérémence et Sion, pour 30% Télé-Verbier, pour 15% un groupe d'actionnaires privés et pour les 25% restants, il s'agit d'une part publique.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top