14.02.2020, 10:00

Viaduc de Riddes: les poids lourds devront patienter encore trois ans

chargement
En raison de l'importance des travaux d'assainissement du viaduc de Riddes, l'ouvrage restera fermé trois ans de plus au trafic poids lourds.

Trafic Devisé à 10 millions, le projet d’assainissement provisoire du viaduc de Riddes est lancé. Mais l'ouvrage restera interdit pendant trois ans supplémentaires au trafic de plus 3,5 tonnes.

Dix millions de francs et trois ans de travaux pour prolonger de dix ans la durée de vie du viaduc de Riddes et restaurer le trafic poids lourds.

Dans un communiqué commun, l’Office fédéral des routes (OFROU) et le Service de la mobilité du canton du Valais annoncent le lancement du projet d’assainissement provisoire du viaduc de Riddes. Afin de pouvoir le rouvrir aux poids lourds, des travaux importants, de l’ordre de 10 millions, vont être entrepris ces trois prochaines années. Cela signifie surtout que le viaduc va demeurer interdit trois ans de plus pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes.

Selon le chef du Service de la mobilité Vincent Pellissier, la durée de ces travaux s’explique en raison de l’état de dégradation du viaduc: «Les travaux vont se concentrer sur le pont côté Martigny. Nous devons l’étayer au niveau du passage sur l’autoroute, refaire le tablier central et coller des lamelles en carbone dans le caisson inférieur.»

Il est bien conscient que la situation n’est pas idéale, avec des nuisances supplémentaires annoncées dans les villages environnants ces trois prochaines années, mais affirme qu’il n’y a pas d’autre solution.

Toutes les variantes à l’étude

S’ils sont considérables, ces travaux permettront de prolonger la durée de vie du viaduc d’au moins une dizaine d’années. En parallèle à ces travaux provisoires, il a été décidé de lancer l’étude des variantes concernant l’avenir de la jonction autoroutière et de la route cantonale, cela afin de pouvoir réaliser la variante retenue au cours de la prochaine décennie. «A ce stade, toutes les variantes sont ouvertes», conclut Vincent Pellissier.

A lire aussi: Viaduc de Riddes: une solution pour le retour des poids lourds dès ce printemps


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top