07.05.2020, 12:00

Verbier: le prince Andrew détient une ardoise de 8 millions de francs pour son chalet

chargement
Les affaires s'accumulent sur le prince Andrew depuis août dernier.

Famille royale Le prince Andrew et son ex-épouse Sarah Ferguson devaient verser 8 millions de francs le 31 décembre 2019 à l’ancienne propriétaire de leur chalet de Verbier. Aucun versement n’a été fait et le couple divorcé se trouve aux poursuites en Valais.

On peut être membre de la famille royale britannique et être mis en poursuite en Valais. C’est ce qu’ont découvert dernièrement le prince Andrew et son ex-épouse Sarah Ferguson. Selon le quotidien «Le Temps», le couple divorcé dispose d’une ardoise de 8 millions de francs auprès de l’ancienne propriétaire de leur résidence secondaire de Verbier.

Le duc et la duchesse de York avaient acquis le chalet Helora en 2014 pour la somme de 22 millions de francs.

L’acte de vente, que nos confrères ont pu consulter, prévoyait qu’une partie de ce montant, 6 millions de francs (8 millions avec les intérêts), soit versée le 31 décembre 2019. Une somme dont la vendeuse n’a pas encore vu la couleur, malgré les promesses de Sarah Ferguson. En l’absence de versement, l’Office des poursuites a été saisi.

Doutes sur l’origine des fonds

En octobre dernier, la bâtisse du duc et de la duchesse d’York a déjà fait coulé de l’encre au Royaume-Uni. Dans le «Mail on Sunday», l’ancien député Noman Baker s’interrogeait sur l’origine des fonds utilisés pour l’achat de la propriété bagnarde. Il laissait alors entendre qu’à moins que le membre de la famille royale ait gagné à la loterie, il avait certainement bénéficié d’une aide en échange d’une contrepartie.

A lire aussi: Affaire Epstein: dans la tourmente, le prince Andrew se retire de la vie publique

Après l’achat de la bâtisse, beaucoup outre-Manche suggéraient que le couple avait bénéficié de l’aide du multimillionnaire américain Jeffrey Epstein. La BBC avait alors révélé que cet ami du prince Andrew avait déjà aidé Sarah Ferguson en payant pour 15 000 livres sterling de dettes.

Le prince Andrew acculé

Cette mise aux poursuites vient s’ajouter aux affaires dans lesquelles le duc de York est empêtré, liées à son amitié avec Epstein. Pour rappel, le financier s’est suicidé dans sa cellule de New York en août dernier, après avoir été accusé de multiples agressions sexuelles, notamment sur des mineures.

Le scandale avait conduit le prince Andrew à renoncer à ses engagements publics. Depuis, il a toujours refusé de collaborer avec la justice sur cette affaire.

A lire aussi: Affaire Epstein: le prince Andrew n’est toujours pas prêt à coopérer

Le deuxième fils de la reine Elisabeth II avait aussi été accusé en 2015 d’avoir eu des relations sexuelles avec une femme, mineure au moment des faits, recrutée par Epstein.

 

L’INFO SOLIDAIRE
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

constructions illégalesConstructions à Verbier: des nouveaux cas problématiques signalésConstructions à Verbier: des nouveaux cas problématiques signalés

Nouvelle affaire à Verbier

Les pratiques litigieuses de la commune de Bagnes en matière de construction n'ont visiblement pas cessé. La procédure...

  03.06.2018 17:00  Verbier

Top