13.11.2018, 17:33

Un avocat valaisan condamné à une peine ferme dans un conflit de voisinage

chargement
Le Tribunal de district de Martigny a rendu son verdict ce mardi après-midi.

Justice Accusé de lésions corporelles simples dans un conflit de voisinage, un jeune avocat valaisan été condamné à une peine ferme, sans octroi du sursis, par le Tribunal de district de Martigny.

Accusé de lésions corporelles simples, calomnie et tentative de contrainte dans un conflit de voisinage, un jeune avocat valaisan a été condamné ce mardi à une peine ferme de 130 jours-amende à 170 francs par le Tribunal de District de Martigny, sans octroi du sursis. En revanche, les accusations de menaces, injures et diffamation n’ont pas été retenues.

A lire aussi : Un avocat valaisan jugé à Martigny pour avoir agressé un voisin à coup de pelle

On rappellera que la procureure avait requis une peine de 180 jours-amende, mais en accordant le sursis. La juge Stéphanie Spahr a donc été plus sévère dans son verdict: «Les conditions objectives pour l’octroi du sursis étaient réunies, mais le pronostic quant à la poursuite du conflit étant défavorable, le tribunal considère qu’une peine ferme est nécessaire. Cela évitera peut-être que ce conflit de voisinage perdure.»

Concernant l’opposant, il a été condamné pour diffamation à 15 jours-amende à 120 francs. Et pour les mêmes raisons que précédemment, le sursis ne lui a également pas été octroyé. Les parties doivent maintenant décider si elles feront recours contre ce jugement auprès du Tribunal cantonal.
 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top