25.07.2018, 17:00

Trient: des chômeurs pour remettre en état le sentier de la fenêtre d'Arpettaz

Premium
chargement
Coachés par le maître socio-professionnel Gilles Debarros (à g.), Mario, Christophe, Richard et Heang s'activent à 2000 mètres d'altitude pour remettre en état le sentier reliant le col de la Forclaz à la fenêtre d'Arpettaz.

Sentiers pédestres Durant cette semaine, des personnes en recherche d'emploi occupées par l'ARPI (Association régionale professionnelle pour l'insertion) à Martigny sont engagées dans un chantier peu commun sur les hauts de la commune.

Mardi dernier, peu après 8 heures, un hélicoptère dépose une douzaine de personnes à 2000 mètres d’altitude, sur le sentier pédestre reliant le Col de la Forclaz à la fenêtre d’Arpettaz. Non pas pour admirer, juste en face, le Glacier du Trient sous le soleil levant, mais pour remettre en état le sentier mis à mal par les intempéries...

À lire aussi...

SoutienCornavirus: la commune de Fully prend elle aussi des mesures d'aideCornavirus: la commune de Fully prend elle aussi des mesures d'aide

La belle histoire du jourCoronavirus: un pont entre les générations à SaxonCoronavirus: un pont entre les générations à Saxon

La belle histoire du jourCoronavirus: Main sûre apporte son aide aux aînés et aux personnes dans le besoinCoronavirus: Main sûre apporte son aide aux aînés et aux personnes dans le besoin

Fait diversBas-Valais: du matériel de lutte contre le gel a été volé dans les vergersBas-Valais: du matériel de lutte contre le gel a été volé dans les vergers

SolidaritéCoronavirus: les initiatives de soutien aux commerçants indépendants fleurissent en ValaisCoronavirus: les initiatives de soutien aux commerçants indépendants fleurissent en Valais

Top