Saxon (VS): la police valaisanne empêche une réunion d'extrême droite

chargement

Extreme droite Près de 80 policiers valaisans sont intervenus samedi pour empêcher une réunion d'extrême droite, à Saxon. La manifestation n'était pas autorisée.

  05.11.2016, 20:57
La Police valaisanne a bouclé le quartier du Casino pour intervenir autour de la buvette désaffectée de l'ancien terrain de football du FC Saxon.

La Police cantonale est intervenue ce samedi en force ce samedi après-midi à Saxon pour disperser une soixantaine de personnes qui voulaient prendre part à une rencontre d'extrême droite. « Près de 80 agents ont été engagés dans cette opération qui a permis d’identifier les participants à cette manifestation non-autorisée », confirme Jean-Marie Bornet, le responsable de l’information à la Police cantonale. « Une interdiction de se rassembler sur l'ensemble du territoire valaisan leur a été notifiée. »

Dans un premier temps, ce sont les autorités vaudoises qui ont interdit une manifestation de sympathisants d’extrême-droite. Et il était dès lors prévisible que les organisateurs chercheraient à se rassembler dans un autre canton. « Dès lors, différentes mesures ont été prises afin d'interdire cette rencontre sur le territoire valaisan », explique Jean-Marie Bornet. Grâce aux informations partagées entre les différentes polices cantonales et la Confédération, la police valaisanne a pu rapidement déterminer que les organisateurs avaient jeté leur dévolu sur Saxon. « Vers 16 h alors que les premiers participants arrivaient sur le lieu de la rencontre, situé à la cantine de l'ancien stade de football de Saxon, la Police cantonale a déployé un important dispositif composé de 80 agents. Ces moyens ont permis de cerner les lieux, d'identifier tous les participants, dont les organisateurs et d'interdire la manifestation », explique Jean-Marie Bornet.

Après avoir pris toutes les mesures nécessaires, notamment en prévision de dénonciations, les participants se sont vu notifier une interdiction communale et cantonale à se rassembler et ont reçu des instructions afin de quitter les lieux. L'intervention s'est ainsi terminée vers 17h30. Parmi la soixantaine de participants à cette manifestation d'extrême droite figuraient des Romands, dont quelques personnes du Valais romand et des Français.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LoisirsVichères: un nouveau parc pour s’initier au ski de randonnéeVichères: un nouveau parc pour s’initier au ski de randonnée

HydrodollarsLa vallée du Trient attend 140 millions du barrage de Barberine pour 2022La vallée du Trient attend 140 millions du barrage de Barberine pour 2022

ProcèsChantier à Martigny: le vice-président de la ville acquittéChantier à Martigny: le vice-président de la ville acquitté

SolidaritéDeux Martigneraines offrent des moments d’évasion aux enfants hospitalisésDeux Martigneraines offrent des moments d’évasion aux enfants hospitalisés

La belle histoire du jourMartigny: une collecte pour que les restaurateurs ne trinquent pasMartigny: une collecte pour que les restaurateurs ne trinquent pas

Top