04.12.2018, 11:00

Salvan augmente son taux d’imposition

chargement
Les citoyens de Salvan verront leurs impôts augmenter dès 2019.

 04.12.2018, 11:00 Salvan augmente son taux d’imposition

Finances Lors de l’assemblée primaire de lundi soir, le président de Salvan a annoncé une hausse d’impôts dès 2019.

Le coefficient d’impôts de la commune de Salvan passera de 1 à 1,15 dès 2019. Le taux d’indexation est maintenu à 170. L’annonce a été faite lundi soir par le président de la commune Florian Piasenta, lors de l’assemblée primaire. «Il s’agit d’un geste raisonnable et annoncé que nous demandons à nos citoyens», a déclaré le président. «Nous ne pouvons pas continuer à avoir les impôts les plus bas du canton avec de telles finances. Nous devons montrer aux autres communes et au Canton que nous faisons tous des efforts. Et malgré cette augmentation, nous restons 24e sur le classement fiscal des 126 communes valaisannes.»

29 millions de francs en attente

En effet, l’évolution des finances ne présente pas de perspectives réjouissantes pour la commune qui attend toujours le versement de 29 millions de francs de la part des CFF dans le cadre du retour des concessions. La fortune de 21 millions de francs en 2011 (lors du versement de la 2e tranche des redevances par les CFF) fondra à 3,6 millions en 2019 pour finir à -1,4 millions en 2021. «Dans ce cas, nous ne serons pas en faillite mais sous tutelle de l’Etat.» 

Pour 2019, la commune présente donc des investissements minimaux pour 480 000 francs et 146 000 francs de marge d’autofinancement. Les principaux postes sont la création de la digue des Granges pour 130 000 francs, l’entretien des routes cantonales et communales pour 86 000 francs et la protection contre les avalanches pour 50 000 francs. Pour 2020, 2021 et 2022, seul 100 000 francs d’investissement sont budgétisés. «Nous tournerons à ce régime jusqu’à ce que la commune soit sous de meilleurs auspices», a expliqué le président en soulignant que toutes les charges sont également minimisées. 

Un budget accepté à une large majorité 

Face à ces chiffres, les quelque 90 citoyens présents n’ont pas exprimé d’opposition. «Nous comprenons que les finances sont grevées par le non-paiement des CFF, que pouvons-nous faire?», a déclaré l’un d’entre eux à l’issue de l’assemblée. Le budget a ainsi été accepté à la majorité, moins un. 

À lire aussi : Salvan: comptes acceptés malgré une dette importante


À lire aussi...

FinancesComptes de Salvan: comment expliquer une telle descente aux enfersComptes de Salvan: comment expliquer une telle descente aux enfers

Top