11.07.2018, 15:00

Riddes: la bourgeoisie lance un appel à idées pour son restaurant d'altitude

chargement
La bourgeoisie aimerait mieux exploiter le patrimoine bâti autour du restaurant.

 11.07.2018, 15:00 Riddes: la bourgeoisie lance un appel à idées pour son restaurant d'altitude

Tourisme Les exploitants actuels arrivant au bout de leur bail en 2020, la bourgeoisie lance un appel à idées pour mieux valoriser le restaurant Chez Simon.

Propriétaire du restaurant Chez Simon sur les pistes de La Tzoumaz, la bourgeoisie de Riddes a lancé un appel à projet public. Les actuels exploitants arrivant au terme de leur bail au 1er janvier 2020, la bourgeoisie entend mieux valoriser son bien. «En plus du restaurant actuel, il y a une ancienne fromagerie et une grande écurie non exploitée. Le potentiel de développement est énorme. On peut imaginer une infrastructure sur le modèle des Chottes à Veysonnaz», détaille Fabrice Guelfi, président de la bourgeoisie de Riddes. Son but, attirer plus largement la clientèle de Verbier. «Le restaurant est juste en dessous de Savoleyre. En étoffant notre offre, nous pourrions avoir bien plus de visiteurs l’hiver mais aussi l’été et les entre-saisons.» 

La bourgeoisie désire maintenir une offre de restauration et envisage plus. «Nous pourrions également implanter des lits touristiques.» L’appel à projet est ouvert aux investisseurs, mais aussi à d’éventuels futurs exploitants ne pouvant garantir entièrement le financement. «Toutes les idées seront examinées. Le contact de bail se fera en fonction de la répartition des investissements», conclut-il. 

En savoir plus : Le lien vers la bourgeoisie de Riddes
 


À lire aussi...

circulationLa route entre Croix-de-Coeur et la Tzoumaz a rouvertLa route entre Croix-de-Coeur et la Tzoumaz a rouvert

TransportLa liaison câblée Riddes-La Tzoumaz relancéeLa liaison câblée Riddes-La Tzoumaz relancée

Top