15.07.2020, 12:00
Lecture: 3min

Quand Andrée rencontre Idriss, son arrière-arrière-petit-fils

Premium
chargement
Andrée Rossier, Lucia Rossier, Virginie Jordan Rossier, Robin Jordan, sa compagne Sarah Borgeat et leur fils Idriss Borgeat représentent cinq générations d'une seule et unique famille.

Insolite A Martigny, la naissance du petit Idriss a porté à cinq le nombre de générations représentées au sein de sa famille. Ces cinq générations se sont donné rendez-vous et on s’est invité.

«Il est beau ce croué.» Le déambulateur parqué à côté de la poussette, Andrée Rossier rencontre pour la toute première fois son arrière-arrière-petit-fils. Nonante-cinq ans et cinq générations séparent ces deux êtres au caractère déjà bien trempé pour l’un et assumé pour l’autre. «Je suis son arrière-arrière-arrière-grand-mère. Non! Seulement son arrière-arrière-grand-mère», s’embrouille Andrée, décrétant qu’elle arrêtait d’essayer de compter.

Arrière-arrière-grand-mère, un comble pour celle qui avait toujours dit qu’elle ne verrait jamais ses petits-enfants. «Comme ma maman est décédée jeune, je pensais suivre le même chemin.» Ce fut tout le contraire. Maman de Jean-Maurice en 1952, elle...

À lire aussi...

La belle histoireTous deux centenaires, ces Valaisans sont mariés depuis plus de septante ansTous deux centenaires, ces Valaisans sont mariés depuis plus de septante ans

Top