12.12.2019, 11:00

Pas de fast-food Holy Cow à Sembrancher

Premium
chargement
Les habitants de Sembrancher n'ont pas voulu d'un nouveau centre commercial dans une zone déjà bien pourvue.

Assemblée primaire L’assemblée primaire de Sembrancher refuse de vendre un terrain pour l’installation d’un centre commercial et d’un restaurant. Mais elle accepte une baisse d’impôts.

«Ce projet est un coup de cœur du Conseil communal qui l’a accepté à l’unanimité», s’est exprimé Bernard Giovanola. En ouverture de l’assemblée primaire de mardi, le président de Sembrancher a proposé à ses concitoyens la vente d’un terrain de 3451 mètres carrés à un entrepreneur de la région pour 1,2 million de francs.

Idéalement située au bord de...

À lire aussi...

DécouverteA Martigny, on déguste et on s’instruit dans le vignoble en pierres sèchesA Martigny, on déguste et on s’instruit dans le vignoble en pierres sèches

EnergieFinhaut: Nant de Drance se branche sur le réseau, avec succèsFinhaut: Nant de Drance se branche sur le réseau, avec succès

ExpositionMartigny rend hommage au grand absent de l’été, son feu d’artificeMartigny rend hommage au grand absent de l’été, son feu d’artifice

JUSTICECycliste décédé à Bagnes: les cinq accusés seront finalement jugés dans quelques joursCycliste décédé à Bagnes: les cinq accusés seront finalement jugés dans quelques jours

LoisirsSaillon: une petite sortie à la Maison du marbre pour découvrir un patrimoine historique uniqueSaillon: une petite sortie à la Maison du marbre pour découvrir un patrimoine historique unique

Top