12.12.2019, 11:00

Pas de fast-food Holy Cow à Sembrancher

Premium
chargement
Les habitants de Sembrancher n'ont pas voulu d'un nouveau centre commercial dans une zone déjà bien pourvue.

Assemblée primaire L’assemblée primaire de Sembrancher refuse de vendre un terrain pour l’installation d’un centre commercial et d’un restaurant. Mais elle accepte une baisse d’impôts.

«Ce projet est un coup de cœur du Conseil communal qui l’a accepté à l’unanimité», s’est exprimé Bernard Giovanola. En ouverture de l’assemblée primaire de mardi, le président de Sembrancher a proposé à ses concitoyens la vente d’un terrain de 3451 mètres carrés à un entrepreneur de la région pour 1,2 million de francs.

Idéalement située au bord de...

À lire aussi...

TraditionLe village de Finhaut en fête pour sa patronaleLe village de Finhaut en fête pour sa patronale

Finhaut a fêté la Saint Sébastien

Depuis plus de trois siècles, le 20 janvier, la paroisse de Finhaut respecte la tradition et célèbre la Saint-Sébastien.

  20.01.2020 14:53

AMBIANCEQuand Orsières encourage Daniel Yule: «vas-y, vas-y!»Quand Orsières encourage Daniel Yule: «vas-y, vas-y!»

Le Canal enchanté a charmé les FulliérainsLe Canal enchanté a charmé les Fulliérains

Centres commerciauxMartigny: quand les voleurs passent par les toitsMartigny: quand les voleurs passent par les toits

Secret de fonctionAffaire Cleusix: la municipalité de Leytron finalement déboutéeAffaire Cleusix: la municipalité de Leytron finalement déboutée

Top