12.12.2019, 11:00

Pas de fast-food Holy Cow à Sembrancher

Premium
chargement
Les habitants de Sembrancher n'ont pas voulu d'un nouveau centre commercial dans une zone déjà bien pourvue.

Assemblée primaire L’assemblée primaire de Sembrancher refuse de vendre un terrain pour l’installation d’un centre commercial et d’un restaurant. Mais elle accepte une baisse d’impôts.

«Ce projet est un coup de cœur du Conseil communal qui l’a accepté à l’unanimité», s’est exprimé Bernard Giovanola. En ouverture de l’assemblée primaire de mardi, le président de Sembrancher a proposé à ses concitoyens la vente d’un terrain de 3451 mètres carrés à un entrepreneur de la région pour 1,2 million de francs.

Idéalement située au bord de...

À lire aussi...

SoutienCornavirus: la commune de Fully prend elle aussi des mesures d'aideCornavirus: la commune de Fully prend elle aussi des mesures d'aide

La belle histoire du jourCoronavirus: un pont entre les générations à SaxonCoronavirus: un pont entre les générations à Saxon

La belle histoire du jourCoronavirus: Main sûre apporte son aide aux aînés et aux personnes dans le besoinCoronavirus: Main sûre apporte son aide aux aînés et aux personnes dans le besoin

Fait diversBas-Valais: du matériel de lutte contre le gel a été volé dans les vergersBas-Valais: du matériel de lutte contre le gel a été volé dans les vergers

SolidaritéCoronavirus: les initiatives de soutien aux commerçants indépendants fleurissent en ValaisCoronavirus: les initiatives de soutien aux commerçants indépendants fleurissent en Valais

Top