24.09.2020, 17:30
Lecture: 5min

Nouvelle mise à l’enquête publique pour le radar de Ravoire

Premium
chargement
D'une hauteur de plus de 30 mètres, le radar de surveillance aérienne projeté par l'armée à Ravoire dominera l'ensemble de la vallée du Rhône.

Aviation Le projet de construction, par l’armée suisse, d’un radar de sécurité aérienne à Ravoire, sur la commune de Martigny-Combe, fait l’objet d’une nouvelle enquête publique. La première, en automne 2019, avait suscité 28 oppositions.

Soumis une première fois à l’enquête publique en automne 2019, le projet de construction d’un radar de surveillance aérienne à Ravoire avait suscité 28 oppositions. De quoi inciter l’armée (DDPS) à reprendre la procédure, en complétant son dossier. «C’est exactement le même projet mais il a été consolidé suite aux remarques émises l’an dernier. On nous avait en effet reproché de ne pas avoir déposé un rapport exhaustif», explique Benoît Studemann, ancien commandant de la base aérienne de Payerne, chargé des projets...

À lire aussi...

PolémiqueRavoire: le radar de la discordeRavoire: le radar de la discorde

AviationUn radar de surveillance à Ravoire? Le projet de l’armée inquiète les habitantsUn radar de surveillance à Ravoire? Le projet de l’armée inquiète les habitants

AviationAéroport de Sion: les pilotes amateurs ne seront plus obligés de parler anglaisAéroport de Sion: les pilotes amateurs ne seront plus obligés de parler anglais

Trafic aérienAéroport de Sion: vus à la télé, des mâts lumineux inquiètent des habitantsAéroport de Sion: vus à la télé, des mâts lumineux inquiètent des habitants

Transports aériensAéroport de Sion: tout le tarmac sera refait... en 10 ansAéroport de Sion: tout le tarmac sera refait... en 10 ans

SécuritéVex: une antenne oppose depuis 9 ans des Bacounis à la policeVex: une antenne oppose depuis 9 ans des Bacounis à la police

Top