24.01.2019, 12:00

Nouvelle gare ferroviaire du Châble: une première en Suisse

chargement
1/15  

Mobilité Officiellement inaugurée jeudi, la gare TMR du Châble, qui a nécessité un investissement de 27 millions de francs, est la première liaison train-télécabine de Suisse pour un réseau à voie normale.

La première liaison train-télécabine de Suisse pour un réseau à voie normale. C’est ainsi que Jean-Paul Maye, responsable des infrastructures chez TMR (Transports Martigny et Régions SA), qualifie la nouvelle gare officiellement inaugurée jeudi: «D’autres liaisons train-télécabine existent dans notre pays, mais elles concernent la voie métrique. Ici, la ligne et la gare ont été conçues pour une synergie parfaite avec le réseau à voie normale.»

Ce qui signifie que les trains en provenance de Genève, Zurich ou même de pays voisins pourront arriver directement au Châble, sans que les voyageurs ne changent de train. Pour être complet, on ajoutera que la nouvelle gare a été dimensionnée pour pouvoir accueillir, à l’avenir, les rames CFF à deux étages.

Entièrement enterrée

Jeudi matin, les invités à l’inauguration des nouvelles infrastructures ont d’ailleurs rejoint Le Châble à bord d’un de ces fameux trains à deux étages. «Cette fois, il s’agissait d’un clin d’œil, mais nous avons l’ambition, en tant qu’opérateur de cette ligne, de développer le trafic à l’avenir, ce qui nécessitera, on l’espère, de recourir à ces rames», souligne Alain Barbey, président de RegionAlps et directeur région Suisse romande pour les CFF.

Lors de la partie officielle, rehaussée par le spectacle haut en couleur de la Compagnie Neo, M. Barbey a aussi précisé que la nouvelle gare du Châble était désormais l’une des deux seules gares souterraines de Suisse romande avec celle de Genève Aéroport.

La nouvelle mobilité 

Au final, après deux ans de travaux et 27 millions d’investissement – 10 millions financés par TMR, avec le soutien de la Confédération, et 17 millions par la commune – Bagnes dispose d’une gare flambant neuve. «La commune a investi en prévision du développement futur du quartier de Curala. Cette gare moderne et performante se veut aussi le reflet de notre vision future de la mobilité avec un accès à la station de Verbier facilité pour nos hôtes», affirme le président de Bagnes Eloi Rossier.

Le thème de la mobilité et de la liaison plaine-montagne a été évoqué par d’autres intervenants, dont le conseiller d’Etat Jacques Melly, «plusieurs projets destinés à améliorer la liaison plaine-montagne sont à l’étude en Valais», et le président de TMR Jean-François Lattion, «cette réalisation donne raison à ceux qui, il y a plus de soixante ans, se sont battus pour que cette ligne perdure».

Fréquentation en hausse

Alain Barbey s’est aussi réjoui de la hausse de la fréquentation enregistrée ces dernières années sur les lignes exploitées par RegionAlps: «Depuis l’introduction de la cadence à la demi-heure, la fréquentation a augmenté de 60% en plaine, entre Monthey et Brigue. Sur la ligne du Saint-Bernard Express, cette cadence a été introduite en décembre 2017 et la hausse est déjà de l’ordre de 12%. De quoi être optimiste pour la suite des opérations.»

180 millions en douze ans

Pour la société TMR, la nouvelle gare du Châble est une réalisation majeure qui fait partie des crédits-cadres de l’ordre de 180 millions qu’elle a investis et qu’elle va continuer d’investir pour moderniser l’ensemble de son réseau, soit les lignes Saint-Bernard Express et Mont-Blanc Express.

«C’est le projet le plus visible, mais de loin pas le seul. Depuis 2012, plus de 110 millions de francs ont été investis pour le réaménagement des gares et leur adaptation aux personnes à mobilité réduite, la sécurité, la correction géométrique des voies pour augmenter la vitesse moyenne et la mise au gabarit de ponts et tunnels», précise Martin Von Kaenel, directeur général de TMR.

Le solde des 180 millions sera investi, d’ici à 2024, pour l’adaptation géométrique de la voie au Châble, la sécurisation de la traversée de Martigny (passages à niveau), le réaménagement de la gare de Bovernier et l’assainissement de plusieurs ouvrages sur la voie étroite.

A lire aussi : Un lifting à 27 millions

Un atout de plus pour TéléVerbier

Si la réalisation de la nouvelle gare a été financée par TMR et la commune de Bagnes, elle intéresse de près la société de remontées mécaniques Téléverbier, qui en attend beaucoup. «C’est évidemment un atout de plus pour nous, surtout avec l’introduction des nouvelles cadences. Je suis convaincu que de plus en plus de skieurs, notamment ceux provenant des centres urbains, plus axés mobilité douce, vont venir chez nous en train. Les accros de la voiture viendront toujours par la route, mais la tendance s’inverse gentiment» souligne Laurent Vaucher, directeur général de TéléVerbier.

Dans un premier temps, il s’agira toutefois, pour TéléVerbier, d’améliorer les conditions de transit entre le train et les télécabines: «Cela se fera en concertation avec TMR et la commune, dans le cadre du projet de réaménagement de l’ensemble du site de Curala.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top