01.09.2018, 17:00

Martigny: le marché du véhicule à hydrogène peine à démarrer

Premium
chargement
Heron Vrubel, collaborateur de l'EPFL, qui a supervisé les recherches sur l'hydrogène à Martigny. La station restera encore en service.

Mobilité A Martigny, l’EPFL cessera cet automne son projet de recherche sur l’hydrogène. Par contre, la station de distribution d’hydrogène, unique en Valais, restera en activité. Même si ce carburant n’est pas près de remplacer l’essence.

«Deux ans, c’est court pour convaincre les gens. Cette technologie est maîtrisée, mais les installations restent un investissement considérable.» Science et économie n’ont pas réussi à se rapprocher, comme a pu le constater Heron Vruber, chargé de projet pour l’EPFL sur le site de la step de Martigny. Ses recherches sur l’hydrogène prendront fin en novembre 2018. Le laboratoire conservera toutefois sa...

Top