14.05.2019, 14:07

Martigny: Debiopharm décroche le jackpot

chargement
Le soutien du fonds américain CARB-X permettra à Debiopharm d'accélérer le développement de son nouvel antibiotique contre la pneumonie.

Pharmaceutique Basée à Martigny, la société de développement pharmaceutique Debiopharm a décroché mardi une bourse de 2,1 millions de dollars pour le développement d’un nouvel antibiotique pour le traitement de la pneumonie.

2,1 millions de dollars (2,12 millions de francs), avec la possibilité de 1,6 million supplémentaire si certains jalons du projet sont atteints. C’est le montant de la bourse obtenue ce mardi par Debiopharm, société de développement pharmaceutique basée à Martigny, de la part du fonds américain CARB-X.

Ce financement est destiné à soutenir le développement d’un nouvel antibiotique innovant, le Debio 1454, pour le traitement de la pneumonie.

A lire aussi : Près de 23 milliards de francs ont été consacrés à la recherche en Suisse en 2017

Deuxième soutien du genre pour Debiopharm

CARB-X est le plus grand partenariat public-privé au monde consacré aux premiers stades de la recherche et au développement dans le domaine des antibactériens.

A lire aussi : https://www.lenouvelliste.ch/articles/valais/canton/debiopharm-s-associe-au-leader-de-la-recherche-en-suisse-pour-developper-une-therapie-contre-le-cancer-791212

C’est la seconde fois qu’un projet de Debiopharm bénéficie d’une aide financière de CARB-X. En 2017, CARB-X avait choisi de soutenir le développement de l’antibiotique Debio 1453, un inhibiteur ciblant une bactérie responsable de la gonorrhée, une infection sexuellement transmissible.

Une vente à 121 millions de francs

Debiopharm communique également mardi avoir vendu fin avril la société GenePOC à la société américaine Meridian Biosciences pour un montant avoisinant les 120 millions de dollars (121 millions de francs).

A lire aussi : https://www.lenouvelliste.ch/articles/valais/martigny-region/le-groupe-debiopharm-va-investir-dix-millions-dans-son-usine-de-martigny-et-creer-de-nouveaux-emplois-572949

Lorsque Debiopharm était entré dans le capital de cette start-up, en 2014, celle-ci ne comptait que quatre employés, contre plus de cent salariés aujourd’hui.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top