13.08.2019, 15:00

Liddes: démarche participative pour créer des excursions au mur d’Hannibal

chargement
Des journées participatives sont organisées au mur d'Hannibal, sur les hauts de Liddes, afin de créer de futures excursions au goût du public.

Archéologie L’association RAHMA, qui soutient les recherches archéologiques au mur d’Hannibal, organise des journées participatives afin de mettre sur pied des randonnées au goût du public.

Certains promeneurs passent devant sans même le remarquer. Le mur d’Hannibal, situé vers 2650 mètre d’altitude sur les hauts de la commune de Liddes, est daté de la seconde moitié du Ier siècle avant J.-C. Afin de sensibiliser les randonneurs à ce vestige archéologique, Aurélia Basterrechea, responsable de la médiation du site et membre de l’association RAMHA, a imaginé la tenue de promenades tests et participatives. Les 17, 21 et 24 août prochains, les intéressés se rendront aux abords du mur pour donner leurs impressions, poser des questions, remplir un questionnaire et ainsi guider l’association dans l’élaboration des futures excursions. L’objectif: saisir les intérêts du public et créer un produit touristique destiné au plus grand nombre. Celui-ci devrait se présenter sous la forme de trois randonnées qui porteront sur le thème d’Hannibal dans les Alpes, du changement climatique et des constructions de pierres sèches. 

A lire aussi: Première à Liddes: le mur (dit) d’Hannibal réunit vingt-cinq chercheurs

«Nous espérons proposer ces randonnées ainsi qu’une application mobile qui les accompagnera à l’été 2020 et prévoyons aussi la création d’un espace d’exposition l’année suivante», annonce Aurélia Basterrechea. Elle ajoute qu’un appel à témoin a été lancé par l’association RAMHA afin de récolter des photos ou des histoires véhiculées par tradition orale en lien avec le mur d’Hannibal. Aurélia Basterrechea, en cours d’écriture d’un mémoire universitaire sur la valorisation de sites archéologiques, utilisera les mêmes données pour développer son étude. «Avec l’association RAMHA, qui soutient les recherches archéologiques menées sur le site du mur (dit) d’Hannibal, nous voulons sensibiliser et éduquer l’œil des randonneurs à lire le paysage car des vestiges similaires sont assez nombreux dans le paysage alpin de la région.» Les intéressés peuvent s’annoncer à l’adresse suivante: visites@ramha.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top