07.11.2018, 16:49

Les exécutifs des communes de Bourg-Saint-Pierre, Liddes, Orsières, Sembrancher et Bovernier réfléchissent à un avenir commun

chargement
Cinq communes du Grand-Entremont, dont celle de Liddes (photo), réfléchissent à un avenir commun.

 07.11.2018, 16:49 Les exécutifs des communes de Bourg-Saint-Pierre, Liddes, Orsières, Sembrancher et Bovernier réfléchissent à un avenir commun

Grand-Entremont Les exécutifs des communes de Bourg-Saint-Pierre, Liddes, Orsières, Sembrancher et Bovernier se sont concertés pour étudier la pertinence d'un rapprochement futur. La fusion n'est pas encore à l'ordre du jour mais la réflexion est lancée.

La commune de Bovernier, qui se trouve dans le district de Martigny, fera-t-elle bientôt partie du district d’Entremont? Cette question est légitime à la suite des réflexions entreprises par les cinq communes de Bourg-Saint-Pierre, Liddes, Orsières, Sembrancher et Bovernier sur un éventuel avenir commun.

«Nous partageons de nombreuses réalités avec ces communes, au même titre d’ailleurs qu’avec Martigny. A notre avis, plus le nombre de partenaires est important, plus un rapprochement ferait sens», souligne Marcel Gay, président de Bovernier.

Pour l’heure, ces cinq communes étudient la pertinence d’un rapprochement futur, mais évitent de parler de fusion. «C’est peut-être un premier pas symbolique vers une fusion, mais cette dernière n’est pas du tout mûre dans les faits», précise Antoine Schaller, chef du projet pour Serec Sàrl, un bureau spécialisé dans les rapprochements entre communes. «Dans la réalité, les cinq communes réfléchissent à plusieurs solutions leur permettant de mieux travailler ensemble, dont l’une pourrait être une fusion. Mais on n’en parle pas du tout pour l’instant.»

On précisera que ces réflexions se déroulent en parallèle au processus de Fusion en cours entre les communes voisines de Bagnes et de Vollèges. Dès la concrétisation de cette dernière, l’idée de fusionner toutes les communes du Grand-Entremont, Bovernier y compris, pourrait alors revenir sur le devant de la scène.

Développement territorial

Les exécutifs complets des cinq communes se sont concertés pour solidifier et intensifier les liens existants. Ils sont en effet satisfaits de la trentaine de relations intercommunales effectives dans de nombreux domaines.

Dans un premier temps, ils vont donc poursuivre la réflexion en se rassemblant autour d’un même projet, le développement territorial. Une étude inédite et complète mêlant développement socio-économique, urbanisation, mobilité et environnement devrait être lancée en début d’année 2019.

A lire aussi : Liddes a lancé le processus de fusion des communes dans l’Entremont


Top