21.05.2019, 14:30

Le Festival des cinq continents à Martigny mise sur l’écologie

chargement
A l'exemple de l'espace gourmand du monde Téranga, le Festival des cinq continents va vivre une révolution verte dans ses cuisines.

Festival Le Festival des cinq continents à Martigny s’inscrit dans une logique de développement durable avec l’instauration d’une foule de mesures très concrètes.

Inscrire le Festival des cinq continents dans une logique de développement durable. Telle est l’ambition du comité d’organisation qui a décidé de prendre résolument le virage de l’écologie pour la 26e édition de ce festival, qui se déroulera du 14 au 16 juin sur la place du Manoir de Martigny.

«Depuis toujours, nous avons voulu promouvoir une gestion responsable de l’environnement. Mais dès cette 26e édition, l’écologie devient, aux côtés de la découverte des cultures du monde et du vivre ensemble, un pilier fondamental de notre festival», annonce le coordinateur et programmateur Mads Olesen.

Diminuer l’impact écologique

Dans cette optique, des mesures très concrètes ont été prises. «Au niveau culturel, notre festival continue de proposer une programmation musicale en provenance du monde entier, mais nous déployons toute notre énergie à la réduction de l’impact écologique en matière de transport», précise Mads Olesen.

Les artistes internationaux ne viennent ainsi à Martigny que dans le cadre de tournées européennes et l’engagement d’artistes valaisans et suisses dans le domaine des musiques du monde est revu à la hausse.

L’architecture du site a aussi été entièrement repensée souligne Steve Chambovey, responsable de la coordination technique du festival: «La scène principale était un peu démesurée. Nous l’avons déplacée et revue à la baisse, ce qui induit des économies financières en faveur de la programmation pour les familles et enfants, et permet de travailler uniquement avec des entreprises et organisations locales.»

Révolution verte en cuisine

C’est toutefois dans les aspects cuisine et logistique que la transition écologique sera la plus visible. Parmi les mesures mises en place, on citera le bannissement de la vaisselle jetable au profit de matériel de seconde main qui sera lavé et réutilisé; l’utilisation de produits locaux et bios pour l’ensemble des stands de nourriture, y compris dans l’espace Téranga animé par 14 associations étrangères de Martigny, avec une montée en puissance des plats végétariens; la vente et la promotion de jus de fruits, thé froid et limonades locales.

Et ce n’est pas tout ajoute Steve Chambovey: «Notre centre de tri des déchets est en place depuis longtemps, mais nous avons rajouté la revalorisation des lavures. Nous utilisons des gobelets récupérables depuis une dizaine d’années, tout le mobilier installé pour le confort du public est fabriqué avec du matériel de récup et toute la signalétique est réalisée par les jeunes du CLCM avec des cartons récupérés.»

En savoir plus : Le site de la 26e édition du Festival des Cinq Continents

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top