La vallée du Trient attend 140 millions du barrage de Barberine pour 2022

chargement

Hydrodollars Depuis 2017, les communes de la vallée du Trient attendent une importante somme des CFF pour le barrage de Barberine. Complexe, le dossier pour le renouvellement des concessions n’a été déposé que cet automne à Berne. Le versement aura lieu une fois les autorisations fédérales et cantonales délivrées.

 01.03.2021, 18:04
Lecture: 11min
Premium
Le barrage de Barberine est aujourd'hui immergé dans celui d'Emosson. Il ne se voit que rarement, lorsque le niveau d'eau est bas, comme ici lors des travaux du chantier de Nant de Dranse.

Dans la vallée du Trient, le barrage de Barberine rapporte gros. Construit par les CFF en 1917 pour alimenter directement leur réseau ferroviaire, il est noyé dans le barrage d’Emosson depuis 1975. Son eau continue toutefois d’être turbinée par la compagnie de Chemin de fer, ce qui rapporte une généreuse manne financière aux six communes propriétaires de l’or...

À lire aussi...

Concessions hydrauliquesAutour du barrage de Salanfe, les retours de concessions reviennent au cœur du débatAutour du barrage de Salanfe, les retours de concessions reviennent au cœur du débat

Explique voir"Explique voir" le retour de concessions en une minute"Explique voir" le retour de concessions en une minute

Le Valais se rend compte que le retour des concessions comporte aussi de (gros) risquesLe Valais se rend compte que le retour des concessions comporte aussi de (gros) risques

Top