05.02.2019, 17:30

La société Inera lance un produit pour faciliter la vie des producteurs-consommateurs

chargement
Le produit Community s'adresse aux propriétaires d'installations photovoltaïques qui désirent partager leur énergie entre copropriétaires au sein d'un même immeuble ou entre voisins au sein d'un même quartier.

Energie solaire La société Inera a développé une solution innovante pour faciliter la vie des propriétaires de panneaux solaires désirant se regrouper au sein de communautés d'autoconsommation.

Un coup de pouce aux regroupements d’autoconsommateurs d’énergie solaire. C’est dans cette optique que la société Inera (lire encadré) a lancé ce mardi un nouveau produit baptisé «Community».

Si la consommation propre de l’énergie solaire produite sur son toit est devenue monnaie courante, la possibilité de la partager entre voisins est récente et suscite un intérêt croissant chez les propriétaires d’installations photovoltaïques.

«Ce n’est que depuis l’année dernière que les RCP, pour regroupement de consommation propre, sont légalement autorisés. Ce modèle suscite un énorme intérêt, ce qui nous a poussé à développer une solution pour faciliter la vie des autoconsommateurs» annonce Philippe Délèze, directeur général du groupe Seic-Teledis et président d’Inera.

Un concept simple

S’inscrivant directement dans la Stratégie énergétique 2050, plébiscitée par le peuple suisse en mai 2017, la promotion de l’autoconsommation, telle que développée par Inera, se base sur un concept simple souligne Joël Di Natale, directeur du groupe Altis: «Il s’agit de consommer le maximum d’énergie solaire là où elle est produite en la partageant avec ses copropriétaires ou ses locataires au sein d’un même immeuble, ou avec ses voisins au sein d’un même quartier.»

Jusqu’à aujourd’hui, les personnes intéressées devaient se débrouiller pour gérer leurs productions et consommations. Avec ce nouveau produit, qui se veut performant, elles seront débarrassées des contraintes administratives et techniques.

Un portail ludique

Destiné à maximiser l’autoconsommation pour, au final, réduire la facture d’électricité, le produit Community se décline en plusieurs solutions clés en main. «Nous accompagnons nos clients dans toutes les étapes du processus, de la configuration de la communauté à la maintenance des installations, en passant par la relève des compteurs, la facturation et la gestion des contentieux» précise Daniel Greco, du groupe Seic-Teledis.

Les membres de la communauté ont aussi accès à un portail web, qui se veut ludique et simple d’utilisation. Ils peuvent y consulter les données de production et de consommation, les mesures étant effectuées toutes les 15 minutes.

Le canton promeut le solaire

A noter que le canton du Valais voit d’un bon œil l’initiative d’Inera. L’avis de Pascal Hänggi, adjoint au Service cantonal de l’énergie et des forces hydrauliques: «Tous les voyants sont au vert pour développer l’énergie solaire et nos ambitions sont élevées. La production a atteint la barre des 100 GWh en 2018 - la consommation annuelle de 15'000 ménages - et notre objectif est d’atteindre 900 GWh en 2035, soit le 40% de la consommation valaisanne.» Le produit Community a donc de beaux jours devant lui.

A lire aussi : Énergie: une nouvelle société réunit quatre distributeurs valaisans


 

Le 25 % de l’énergie consommée en Valais

Le produit Community a été développé et est commercialisé par la société Inera. Réunissant quatre distributeurs valaisans d’énergie – le groupe SEIC-Teledis basé à Vernayaz, Altis à Bagnes, les Services industriels de Fully et le Service Electricité, Energies et Développement durable de la ville de Monthey – la société Inera a été créée l’année dernière et à l’ambition de devenir, d’ici 5 ans, un acteur romand exemplaire de la transition énergétique (énergie, eau, mobilité, multimédia…) dans une vision multiservices.

Inera, qui compte près de 70'000 clients, distribue 500 GWh par année, ce qui représente le 25% de l’énergie consommée en Valais par les PME et les privés. Son nouveau produit est ainsi susceptible d’intéresser des dizaines de milliers de consommateurs désireux de devenir des prosommateurs, c’est-à-dire des consommateurs qui se muent en producteurs.

Pour proposer et déployer de nouveaux produits et services en lien avec la transition énergétique et la stratégie 2050, Inera a nommé Olivier Crettenand au poste de chef de projet. Doté d’une solide expérience auprès de la société netplus.ch, ce dernier va s’en inspirer pour le domaine de l’énergie.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top