21.08.2020, 05:30

La dernière promesse d’une administration chaotique

Premium
chargement
Alexandre Beney, journaliste
Commentaire

Les explications qu’attend le législatif viendront en fin d’année, plusieurs mois trop tard, une fois les comptes validés. C’est la dernière promesse d’Eloi Rossier. A ce moment, la commune de Bagnes cessera d’exister en fusionnant avec Vollèges et Eloi Rossier se retrouvera à quelques jours de sa retraite politique.

Plombé par plusieurs affaires scabreuses, son héritage est empoisonné. Tous les dysfonctionnements et toutes les affaires ont suscité des promesses de la part...

À lire aussi...

EsclandreBagnes: comptes excellents, mais ambiance délétèreBagnes: comptes excellents, mais ambiance délétère

JusticeQuatre élus et le secrétaire communal sont prévenus dans l’affaire des constructions de BagnesQuatre élus et le secrétaire communal sont prévenus dans l’affaire des constructions de Bagnes

EnquêteL’IRM de Bagnes: récit d’un fiasco collectifL’IRM de Bagnes: récit d’un fiasco collectif

Top