02.12.2017, 05:30

Martigny: un boom immobilier qui suscite des interrogations

Abonnés
chargement
A l'exemple du quartier du Milieu, de nombreux bâtiments d'habitation sont en cours de construction à Martigny.

 02.12.2017, 05:30 Martigny: un boom immobilier qui suscite des interrogations

Construction La construction de logements s’est accélérée à Martigny. Une évolution qui suscite des interrogations mais n’inquiète guère les autorités.

Des chiffres parlants pour commencer. De 1994 à 2009, le nombre de nouveaux logements mis sur le marché à Martigny était de 40 en moyen-ne. Le mouvement s’est ensuite accéléré avec des premiers pics en 2012 et 2015. Et depuis cette année, on assiste à une véritable explosion avec 499 nouveaux logements en 2017, 495 en construction, 453...

Des chiffres parlants pour commencer. De 1994 à 2009, le nombre de nouveaux logements mis sur le marché à Martigny était de 40 en moyen-ne. Le mouvement s’est ensuite accéléré avec des premiers pics en 2012 et 2015. Et depuis cette année, on assiste à une véritable explosion avec 499 nouveaux logements en 2017, 495 en construction, 453 autorisés et 431 en procédure.

Rien que dans le secteur du Milieu, 280 logements ont été mis sur le marché depuis une année, 180 sont actuellement en construction et près de 80 sont encore projetés.

En parallèle, la population de Martigny a également augmenté, passant de 15’600 en 2005 à 18’700 aujourd’hui, mais pas de quoi absorber ce boom immobilier.

Dans le respect du PAZ

Du côté de la Municipalité, on se préoccupe de cette évolution. La marge de manœuvre des autorités demeure toutefois limitée souligne la conseillère Aurélie Chappaz Seng, chargée des constructions et de l’aménagement du territoire: «Notre plan de zones (PAZ), homologué en 2013, prévoit une extension de la zone à bâtir dans le secteur du Milieu afin de répondre aux besoins à 15 ans. De nombreux projets ont vu le jour et s’ils respectent les éléments légaux - PAZ et règlement des constructions - on ne peut pas s’y opposer.»

Encore pas d’inquiétude

Présidente de Martigny, Anne-Laure Couchepin Vouilloz affirme n’avoir aucune inquiétude à l’heure actuelle: «Il s’agit surtout de projets privés soumis à la loi de l’offre et de la demande. Comme l’a souligné l’institut Bakbasel dans son étude sur l’économie valaisanne, si les emplois et la population augmentent en parallèle à l’offre immobilière, il n’y a pas d’inquiétude à avoir.»

La commune a toutefois le souci d’éviter de voir surgir des quartiers-dortoirs. «Notre plan de zones intègre la possibilité d’installer des commerces au rez-de-chaussée des bâtiments avec des zones de détente et d’intérêt général proches afin de créer des quartiers vivants proposant une mixité d’utilisation», ajoute Mme Chappaz Seng.

Dans cette optique, la Municipalité a ouvert une école au Chemin du Milieu en 2016 et prévoit déjà de l’agrandir en 2018.

Les prix bientôt en baisse?

Si l’inquiétude n’est encore pas de mise, de nombreux nouveaux logements n’ont encore pas trouvé preneur.

Myriam Fellay Pradegan, gérante d’une régie immobilière, reconnaît que la situation devient de plus en plus tendue sur le marché de la location: «Plusieurs indices, comme des mois de loyer gratuits, la recrudescence de panneaux «A Louer» ou encore le fait que les locataires respectent mieux les délais contractuels vont dans ce sens. Les prix ne sont encore pas en baisse mais cela risque de devenir bientôt une réalité.»

Elle ajoute que la situation des objets sur le marché est prédominante: «Les logements situés au centre de la ville trouveront plus facilement preneurs que ceux sis en périphérie. Pas de souci non plus pour les appartements de bon standing ou les meilleurs marchés. En revanche, pour tout ce qui se trouve dans la tranche moyenne, la situation va se durcir.»
 

>>A lire aussi: Plus de 40 millions vont être investis dans un projet immobilier et commercial à Martigny

>>A lire aussi: Le projet immobilier Coeur de cité à Martigny soumis à l'enquête publique


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top