15.06.2019, 09:57

L’eau de Martigny et Charrat peut être à nouveau consommée sans restriction

chargement
L'eau courante de Martigny - ici coulant dans la fontaine des Meillerettes - peut être à nouveau consommée sans restriction, ni modération.

Pollution L’eau courante de Martigny et Charrat n’est plus du tout contaminée et peut être consommée sans aucune restriction.

«Aujourd’hui et à la lecture de tous les résultats des échantillons du 13 juin et du 14 juin, nous confirmons que l’eau potable de Martigny et de Charrat est à nouveau de qualité irréprochable et peut être consommée sans crainte».

A lire aussi: L’eau de Martigny et Charrat reste impropre à la consommation

Le directeur Patrick Pralong peut enfin pleinement rassurer les 20’000 usagers du réseau géré par Sinergy. Tout en insistant sur le fait que le danger de contamination était infime même jeudi dernier. «Nous avons quand même activé la recommandation de ne plus consommer d’eau courante sans la bouillir en nous basant sur le principe de précaution»

La contamination était minime

Patrick Pralong rappelle que des analyses bactériologiques sont effectuées tous les 15 jours dans différents points de la ville. «Les résultats de début juin n’ont signalé aucune anomalie». Ces mesures internes qui relèvent de l’autocontrôle sont confirmées par les analyses effectuées par le laboratoire cantonal. Si toutes les installations ont parfaitement fonctionné, les précipitations importantes et concentrées amenées par les orages de ce début de semaine ont probablement contaminé certains captages. «En dehors du planning des analyses ordinaires, certains indices nous ont amenés à effectuer des analyses bactériologiques, le mercredi 12 juin», précise le directeur de Sinergy. Et au vu des résultats révélant une contamination minime, Sinergy, avec l’appui du laboratoire cantonal, a donc informé la population de Martigny et Charrat qu’elle ne devait plus boire l’eau sans la bouillir.

Communication à améliorer

Patrick Pralong comprend et accepte les critiques et l’inquiétude de certains citoyens. «Si techniquement tout a été mené dans les règles de l’art, nous avons peut-être pêché au niveau de la communication». Sinergy a choisi de diffuser l’information à travers trois sources, en renseignant les administrations Communales de Martigny et de Charrat, en alertant le grand public via les médias cantonaux et sa page Facebook mais aussi en contactant par téléphone l’Hôpital, les homes, les écoles, crèches et garderies ainsi que les clients de l’industrie alimentaire (Morand, le fabricant de bières Whitefrontier, etc..).

Et le vendredi 14 juin, les résultats des échantillons de la veille confirmaient une eau parfaitement potable déjà le jeudi ce qui explique aussi l’absence de mise en garde sur les fontaines publiques qui ont continué de vanter les vertus de l’eau potable de Martigny. «C’est encore par précaution que nous avons maintenu les mesures et procédé à de nouveaux prélèvements», explique Patrick Pralong qui promet que Sinergy va tirer les leçons de cet incident pour améliorer son protocole d’information. Ceci même si cette pollution minime n’a finalement eu que des conséquences mineures. Tel est en tout cas le diagnostic posé par exemple par le fabricant de bières WhiteFrontier. «Nous n’avons été que très peu impactés par la pollution du réseau, étant donné que l’eau utilisée à chaque étape de la production est soit ébouillantée, soit stérilisée», explique Antoine Michel, CFO & Head of Staff. Autant la direction de WhiteFrontier et l’équipe de production que l’équipe du Contrôle qualité des Caves Orsat qui héberge la brasserie ont redoublé de vigilance dès que la nouvelle de la contamination connue. «Et nous avons été très rapidement rassurés:la bière est sauve!» 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top