28.08.2018, 20:39

L'assemblée primaire de Charrat a décidé, à l'unanimité, de vendre son réseau électrique à Sinergy Infrastructure SA

chargement
Avec la vente anticipée de son réseau électrique, la commune de Charrat se rapproche un peu plus de celle de Martigny.

Assemblée primaire Décidée à l'unanimité, la vente du réseau électrique rapportera 2 millions de francs à la commune de Charrat. Ce montant lui permettra de concrétiser son projet de construction d'une nouvelle crèche-UAPE

Anticipant de deux ans la Fusion, qui sera effective le 1er janvier 2021, avec Martigny, l’assemblée primaire de Charrat a décidé, à l’unanimité des 25 citoyennes et citoyens présents ce mardi soir, de vendre le réseau électrique communal à la société Sinergy Infrastructure SA.

Effective au 1er janvier 2019, cette vente rapportera environ 2 millions de francs à la commune de Charrat. Comme l’a annoncé ce mardi soir le président Léonard Moret, ce montant permettra de concrétiser le projet, devisé à 3 millions, de construction d’une  nouvelle crèche-UAPE à Charrat.

Pour les citoyens de Charrat, l’impact sur le coût de l’électricité sera très modéré, les tarifs en vigueur actuellement à Charrat et à Martigny étant très proches. Pour 2019, une légère hausse, due à l’augmentation des prix sur le marché, est attendue.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

POLÉMIQUEDorénaz: la bourgeoisie réclame 40 000 francs à un ex-municipalDorénaz: la bourgeoisie réclame 40 000 francs à un ex-municipal

UltimatumConstructions illicites: le Conseil d’Etat somme Bagnes d’en finirConstructions illicites: le Conseil d’Etat somme Bagnes d’en finir

Bon planCoronavirus: lorsque sport et tourisme font la paire dans l’EntremontCoronavirus: lorsque sport et tourisme font la paire dans l’Entremont

SommationConstructions illicites, le canton pourrait mettre Bagnes sous régieConstructions illicites, le canton pourrait mettre Bagnes sous régie

Mon village«Ce que j’aime à Vernayaz, c’est...»«Ce que j’aime à Vernayaz, c’est...»

Top