13.12.2019, 18:54

Isérables: les bourgeois tiennent tête à NVRM

Premium
chargement
Les bourgeois ont refusé de vendre à NVRM la parcelle de la station de départ de la nouvelle télécabine.

Votation Jeudi soir, après un vote à bulletins secrets, les bourgeois ont refusé de vendre à NVRM la parcelle de la station de départ de la nouvelle télécabine. Ils ont préféré l’option d’un droit de superficie.

A Isérables, le terrain qui polarise les dissensions et divise le village reste en mains bourgeoises. Pour l’instant. La demande d’expropriation déposée par les remontées mécaniques de Nendaz et Veysonnaz (NVRM) pourrait vider le scrutin de sa substance. «La concession nous donne le droit d’exproprier», assure Jean-Marie Fournier, administrateur délégué de la société. «La procédure suit son cours et...

À lire aussi...

LitigeLe terrain de la station de la télécabine entre Nendaz et Siviez divise IsérablesLe terrain de la station de la télécabine entre Nendaz et Siviez divise Isérables

FusionLes citoyens d’Isérables réservés face au projet de fusionLes citoyens d’Isérables réservés face au projet de fusion

Top