11.07.2018, 17:01

Isérables: le roi de Balavaux a perdu de sa superbe

Premium
chargement
Le plus grand mélèze d'Europe a perdu, de manière naturelle, une de ses branches principales.

Nature Trônant dans un pâturage sur les hauts d'Isérables, le plus grand mélèze d’Europe a perdu une de ses branches principales, mais il n’est pas menacé.

Surnommé le roi de Balavaux, le majestueux mélèze qui trône au cœur d'un pâturage sur les hauts de la commune d’Isérables a été abîmé il y a une dizaine de jours. «Une de ses branches principales, d’un diamètre de 80 cm environ, est tombée de manière naturelle. Fragilisée en raison de la pourriture, elle a finalement cédé», annonce François Vouillamoz,...

À lire aussi...

Coup durEncaveurs, exposants et restaurateurs, ils vont devoir faire sans les foires de l’automneEncaveurs, exposants et restaurateurs, ils vont devoir faire sans les foires de l’automne

AnniversaireDans le respect des mesures sanitaires, VerticAlp Emosson fête les 100 ans de son funiculaireDans le respect des mesures sanitaires, VerticAlp Emosson fête les 100 ans de son funiculaire

PollutionOrsières: l’eau du haut val Ferret est de nouveau potableOrsières: l’eau du haut val Ferret est de nouveau potable

BactérieOrsières: l’eau du Haut Val Ferret est polluéeOrsières: l’eau du Haut Val Ferret est polluée

Urbanisme60 ans de combat pour sauver le patrimoine de Martigny résumés dans un livre60 ans de combat pour sauver le patrimoine de Martigny résumés dans un livre

Top