04.08.2020, 19:07
Lecture: 4min

Fully: la cabane leur dit non un soir de tempête

Premium
chargement
Le groupe de campeuses a voulu se réfugier à la cabane de Sorniot qui était complète.

Soir d’orage Le 1er août dernier, un groupe de campeuses et leurs sept enfants sont pris par l’orage sur les hauts de Fully. La cabane de Sorniot, complète, n’accepte pas de les accueillir. Incompréhension dans l’air. La cabane s'explique.

C’est l’histoire de cinq mamans parties camper au bord du grand lac de Sorniot avec sept enfants le 1er août. Le soir de la fête nationale, le temps se gâte. Sur les hauts de Fully, à 2000 m, l’orage gronde. Il pleut. Il tonne. La grêle se met à tomber. Impossible de dormir sous tente.

C’est complet

«Nous avons appelé la cabane de Sorniot en expliquant la situation et en stipulant que nous ne...

À lire aussi...

ArchéologieMartigny: comment on rénove un amphithéâtre antiqueMartigny: comment on rénove un amphithéâtre antique

GlisseLe skatepark de Riddes sort de terreLe skatepark de Riddes sort de terre

Riddes aura son skatepark

Les jeunes Riddans disposeront bientôt de leur skatepark, mais le financement du projet n’est pas encore bouclé.

  29.09.2020 11:00

Anniversaire20 ans d’amitié pour le Trio Nota Bene en concert chez Gianadda20 ans d’amitié pour le Trio Nota Bene en concert chez Gianadda

ExpositionMartigny: Samuel Devantéry expose ses photos à la Médiathèque ValaisMartigny: Samuel Devantéry expose ses photos à la Médiathèque Valais

LabelVallée du Trient: les citoyens se mobiliseront-ils pour créer leur parc?Vallée du Trient: les citoyens se mobiliseront-ils pour créer leur parc?

Top