08.04.2019, 14:40

Foire au lard de Martigny: l’association Pour l’égalité animale pourra y tenir un stand

chargement
A la suite d'un arrêt du Tribunal cantonal, l'association PEA (Pour l'égalité animale) pourra tenir un stand d'information dans le cadre de la Foire au lard de Martigny-Bourg.

Justice A la suite du refus notifié par la Ville de Martigny, l’association PEA (Pour l’égalité animale), qui désirait tenir un stand à la Foire au lard, a recouru avec succès auprès du Tribunal cantonal valaisan.

Dans un arrêt rendu le 1er avril dernier, le Tribunal cantonal valaisan a donné raison à l’association PEA (Pour l’égalité animale) contre le Conseil d’Etat et le Conseil communal de Martigny.

Désireuse de tenir un stand d’information sur les droits des animaux à la Foire au lard 2017, PEA avait déposé une demande d’autorisation auprès de la Ville de Martigny. Cette dernière l’avait refusée, s’appuyant sur une pratique selon laquelle une manifestation n’est pas autorisée s’il y a déjà un grand événement dans la commune, à l’exemple de la Foire au lard.

L’association PEA a recouru contre ce refus auprès du Conseil d’Etat, qui n’a pas admis ce recours, puis auprès du Tribunal cantonal, qui lui a finalement donné raison. «C’est une bonne chose que le Tribunal cantonal reconnaisse notre droit constitutionnel à informer la population sur le spécisme et les droits des animaux lors d’événements tels que la Foire au lard», se réjouit Fabien Truffer, porte-parole de l’association.

Il ajoute que d’autres demandes du même type ont déjà été faites en Valais, notamment à Sierre lors de la Fête du poulet, sans que cela ne pose de problème particulier. «A la suite de cet arrêt, nous avons la volonté de tenir un stand lors de la Foire au lard 2019 et ferons, en principe, une nouvelle demande dans ce sens.»

La Ville prend acte

Du côté de la Ville de Martigny, la présidente Anne-Laure Couchepin Vouilloz affirme prendre acte de cette décision: «Nous n’allons pas poursuivre la procédure. Je précise que la commune, qui ne conteste pas du tout la liberté d’expression, n’avait pas opposé une fin de non-recevoir à l’association PEA. Nous avions refusé sa demande en nous appuyant sur des directives internes, tout en l’invitant à proposer d’autres dates pour tenir son stand d’information.»

Président de la Foire au lard, David Martinetti va dans le même sens: «Nous allons évidemment respecter la décision du Tribunal cantonal. En cas de nouvelle demande, nous suivrons la position de la Ville de Martigny puisque la Foire au lard est entièrement organisée par cette dernière.»

A lire aussi : La Foire au lard de Martigny-Bourg: les fidèles au rendez-vous malgré un temps de cochon

A lire aussi : PEA va bien donner une suite pénale à l’affaire de l’abattoir de Martigny

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top