23.03.2019, 09:00

Finhaut: vingt ans de mise en valeur du patrimoine de la vallée du Trient

chargement
A l'exemple de cette sortie sur l'ancien chemin de Vallorcine à Tête Noire en 2017, Vallis Triensis a organisé de nombreuses sorties-découvertes en vingt ans d'existence.

Patrimoine Retour aux sources pour l’association Vallis Triensis qui fête son 20e anniversaire ce samedi à Finhaut.

Fondée à Finhaut le 13 mars 1999, l’association Vallis Triensis a convié ses membres dans le même village ce samedi 23 mars pour célébrer son 20e anniversaire. «L’objectif initial était de rassembler les informations sur les sites patrimoniaux de la vallée, de favoriser les études à leur sujet et de sensibiliser la population. Vingt ans après, l’association a pu mettre l’accent sur de multiples domaines d’étude et a mis en lumière de nombreux sites», se réjouit le président fondateur Sandro Benedetti.

Pour cet anniversaire, un bulletin d’information avec une rétrospective sur les activités entreprises (sorties, conférences, colloques, expositions, publications, soutiens aux projets de restauration du patrimoine…) a été édité. Parmi les principales actions, M. Benedetti cite la réalisation de l’exposition des 750 ans de la commune de Salvan en l’an 2000, la réfection de l’ancien pont sur le Triège avec les habitants du Trétien et la commune de Salvan, l’organisation du colloque des dix ans qui a permis de rassembler, en une publication, l’essentiel du patrimoine régional.

«Ce samedi, lors de l’assemblée générale, nous présenterons ce bulletin, ainsi qu’un nouveau site internet. Nous parlerons aussi de nos prochaines publications, dont l’inventaire du patrimoine des communes de l’association. Celui de Vernayaz est d’ailleurs en cours de rédaction. Nous préparons aussi un programme de recherches archéologiques et poursuivrons les sorties-découvertes dans la région», annonce M. Benedetti.

L’assemblée générale de Vallis Triensis aura lieu à 15 heures à la salle polyvalente de Finhaut et sera suivie, à 16 h 30, d’une conférence publique intitulée «Les séismes dans les pays du Mont-Blanc» par Michel Carra, géophysicien, professeur émérite de l’Université de Strasbourg et président du Conseil scientifique des Réserves naturelles des Aiguilles Rouges.

A lire aussi: Vallis Triensis continue de diversifier son offre


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top